Mise à jour sur l’essaim de tremblement de terre des Campi Flegrei du 7 Octobre 2015 .

L’essaim du 7 Octobre 2015, se composait d’environ 33 événements d’une magnitude comprise entre M 2,5 et M-0,9. Le premier événement a été enregistré à 9h20 et le dernier à 11h16. L’événement de plus grande ampleur (M = 2,5) a été enregistrée à 11h10. Tous les événements étaient situés sur la bordure orientale de la Solfatare à une profondeur moyenne d’environ 2 km.

L’une des stations sismiques , plus proche de l’épicentre (sur le bord de la Solfatara) a enregistré les accélérations maximales du sol (PGA) qui étaient égales à 1,8% g (g = accélération de la pesanteur). Ceci correspond approximativement à une intensité de IV sur l’échelle de Mercalli.

Les essaims de tremblements de terre sont fréquents sous les Campi Flegrei. Par exemple, en Septembre 2012 il y a eu un essaim avec près de 200 événements enregistrés, d’une magnitude de jusqu’à M 1,7. Les hypocentres de cet essaim se trouvaient en dessous de la ville de Pozzuoli, à une profondeur d’environ 3 km. De même, en Mars 2010, il a été observé un autre essaim avec près de 150 événements, enregistrés en 40 minutes, avec une amplitude maximale de M1,2. Pendant la crise de bradiseisme de 1982-1984 des Campi Flegrei, ils ont été touchés par l’activité sismique. A cette époque, plus de 16.000 tremblements de terre ont été enregistrés avec des valeurs allant jusqu’à magnitude 4.

L’activité sismique des Campi Flegrei est accompagnée par d’autres phénomènes géophysiques dont le plus évidente est certainement l’élévation du sol. Entre 1982 et 1984, la terre a remonté d’ environ 180 cm. Des années plus tard, elle est redescendue sur une base régulière jusqu’en 2005. Depuis 2005, la terre s’est de nouveau élevée d’ environ 32 cm, dont environ 11 cm à partir de Janvier 2014.

Rappelons que, en 2012, en raison des anomalies géochimiques et géophysiques observées au cours des dernières années, le niveau d’alerte des Campi Flegrei a été relevé du vert (normal) à jaune (avertissement). Pour cette raison, la surveillance de la zone a été continuellement améliorée au cours des dernières années avec l’ajout de nouvelles stations et des systèmes innovants.

10/10/2015. Campi Flegrei, Italie :

Source : OV.INGV. ( http://www.ov.ingv.it/ov/it/news/38-inprimopiano/656-aggiornamento-sciame-7-ottobre-2015.html )

Photo : Campi Flegrei news

A propos de «nouvelles» au sujet d’une reprise d’activité imminente du Vésuve:

Le Vésuve dort profondément, et aucun scientifique n’a récemment publié d’ articles scientifiques qui parlent d’une future nouvelle éruption du volcan. Le seul volcan dans la région de Naples qui montre de faibles signes de malaise est la caldeira des Campi Flegrei, mais à un niveau très limitée par rapport à la crise dramatique de soulèvement des sols et de l’activité sismique de 1970 et de 1983 à 1984.

Arrêtons de propagation « d’informations » (ou de désinformation) qui servent seulement à créer la peur, l’anxiété, la terreur. Il est nécessaire, il est encore temps, d’approfondir l’information, l’éducation, le dialogue. Nous devons connaître les problèmes et les moyens de les résoudre, et la peur n’est pas une solution au problème.

Le Directeur de la Communication de l’Observatoire du Vésuve INGV, Giuseppe De Natale.

26/08/2015. Vesuve, Italie :

Source : INGV / B Behncke

Photo : guidearcheocampania.it