Rien n’est encore joué avec cette idée de rendre l’accès au site de Geysir, en Islande, payant. En effet, après les critiques de la ministre de l’industrie et du commerce, le débat continue. D’après la loi de 1935, le site de Geysir appartient à l’état, et le site qui l’entoure appartient conjointement à l’état et à l’association des propriétaires de Geysir. D’après le cabinet d’avocats Landslög, les propriétaires ne peuvent demander que l’entrée soit payante sans l’accord de l’état islandais.

Il a seulement 21 ans et déjà beaucoup de talent. En Islande, son premier disque a connu un succès foudroyant : 30 000 islandais se le sont procuré, soit environ 10% de la population ! Rien ne prédisposait pourtant le jeune homme à une carrière dans la musique, avec les conséquences du succès : mise en lumière, interviews, voyages et promotion…

C’était vendredi dernier, dans l’émission « L’heure des rêveurs », de Zoé Varié sur France Inter. Un premier épisode sur l’ Islande, racontée par un de ses plus célèbres écrivains : Jon Kalman Stefansson, auteur du succès en France « Entre ciel et terre ». L’ Islande racontée par les Islandais, ce qui rend le pays si particulier et si attachant, traduit par Eric Boury. La semaine prochaine, Zoé Varié ira à Vik, passage incontournable pour les touristes, avec ses aiguilles et sa plage de sable noir, mais bourgade menacée par le volcan Katla. Le rapport des islandais avec la nature, leur amour de leur pays, tout cela ressort des témoignages recueillis par la journaliste, et donne un voyage sonore aussi surprenant qu’apaisant.

Découvrez nos voyages en Islande, hiver et été.

« L’heure des rêveurs », sur France Inter, Vendredi 27 décembre 2013 et 3 janvier 2014 – Ecouter le podcast

L’île apparue au large du Japon en novembre dernier nous donne l’occasion de revenir sur ce type de phénomènes, nommés éruptions surtseyennes depuis l’apparition de l’île de Surtsey, au large de l’Islande, en 1963.

Ce type d’éruption est caractéristique de l’interaction entre du magma brûlant et une grande quantité d’eau de mer ou d’un lac. Cependant pour qu’un tel phénomène puisse se produire il faut une faible profondeur d’eau, car une trop grande épaisseur étoufferait, sous une pression bien trop forte, toute tentative d’explosion. Une éruption sursteyenne se divise en trois phases : une sous-marine, une hydromagmatique, et une aérienne. Lors de la phase sous-marine, la lave s’échappe par une fissure au fond de l’océan. Au début, la pression de l’eau empêche toute activité explosive, et le volcan sous-marin grandit, s’approchant de plus en plus de la surface. La quantité d’eau faisant pression sur le volcan diminue, et lorsque la pression de l’eau est trop faible, la lave se fragmente sous le choc thermique. On voit alors apparaître un panache au-dessus de la surface, panache composé majoritairement de vapeur d’eau mais aussi de cendres volcaniques. Le volcan continue à grandir, et peu à peu à émerger, jusqu’à ce que la cheminée volcanique débouche au-dessus du niveau de l’eau. On entre dans la phase aérienne, pendant laquelle le rôle de l’eau diminue, et l’éruption continue suivant le type de lave émis par le volcan.

Un schéma de ce type d’éruption en résume les différentes phases.

Ce type d’explosion a également été observé au large de Faial, dans l’archipel des Açores. C’est ainsi qu’est né le volcan de Capelinhos, à l’ouest de l’île, en 1957, soit avant l’île de Surstey.

Photo : Capelinhos, sur l’île de Faial, archipel des açores

En cette fin d’année, la comète Ison, découverte en 2012 par des astronomes amateurs russes, passionne la communauté scientifique : à l’heure qu’il est, elle est visible depuis la Terre avec une simple paire de jumelles. D’après les astronomes, la comète devrait être la plus proche du soleil le 28 novembre, soit en plein milieu de notre séjour d’observation des aurores boréales dans le désert de Kjölur, en Islande. Ison passera en effet à seulement 1,2 million de km du soleil ( le diamètre du soleil étant de 1,4 million de km et la distance entre la Terre et l’étoile de 150 millions de km ! ). Si elle survit à un passage aussi proche du soleil, elle devrait ensuite frôler la Terre le 26 décembre, à une distance de 64 millions de kilomètres.

Astronomes amateurs, amoureux des cieux nocturnes, nos voyages d’observation des aurores boréales sont faits pour vous !

Photo 80 Jours Voyages, comète Panstarrs observée en Islande

Une drôle de question que l’on peut lire sur le site Iceland Review Online ! L’article précise qu’il existe des preuves d’une éruption volcanique sous-marine au large de la côte nord de l’Islande, entre les îles Grimsey et Kolbeinsey. Les scientifiques auraient retrouvé des morceaux de lave fraîche venant du fond des océans, à environ 50 km de Grimsey. D’après les géophysiciens Bryndis Brandsdottir et Pall Einarsson, ces échantillons de lave auraient à peine quelques mois ! Des analyses plus poussées permettront de confirmer cette hypothèse.

Les fonds sous-marins au large de la côte nord islandaise sont très étudiés depuis maintenant 12 ans. Diverses recherches ont notamment permis de découvrir de nouveaux volcans sous-marins, et les nombreux tremblements de terre de ces 10 dernières années rendent l’hypothèse de cette éruption sous-marine tout à fait crédible.

(Illustration : manifestation phréatique à Kleifarvatn – Islande)

Une série de 6 documentaires sur les pays nordiques, à voir sur Arte +7 ou en rediffusion dans les semaines à venir. Suède, Islande, Groenland, Finlande, Norvège et Danemark sont ainsi à l’honneur, non pas pour leurs peuples ou leurs cultures mais pour leur faune et leur flore. Découvrez de somptueuses images de renards polaires, ours bruns, bœufs musqués, et des paysages à couper le souffle !

Scandinavie sauvage, sur Arte.