Visuellement, aucun changement visible dans la couleur et la hauteur des émissions , mais la fumée a été observée avec une violence accrue suite à la pression sous les solfatare de l’ Egon . La couleur de la fumée de ces solfatares est blanche et s’élèvent à une hauteur moyenne de 25-50 mètres au-dessus du sommet . Les rafales générées par l’augmentation de l’approvisionnement en énergie ont tendance à fluctuer. Le 16 Janvier, 2016, autour de Mainstay, à environ 2,5 km du sommet du mont Egon, les niveaux de SO2 ont été mesurés avec montant de 12 ppm, avec 8 ppm de H2S et un CO2 de 0,6% (6000 ppm). Le seuil maximum sans danger pour l’homme est de 2 ppm de SO2, 10 ppm de H2S pendant une période de 8 heures, et 0,5% ou 5000 ppm de CO2 . Par conséquent, les niveaux de SO2 et de CO2 sont au-dessus des niveaux de sécurité, donc il y a la menace potentielle de gaz toxique dans un rayon de 3 km.

La sismicité volcanique de l’Egon est dominée par les tremblement de terre (VA), ainsi que les tremors harmoniques, et les tremblements de terre d’émission . Après une hausse du niveau d’activité le 12 Janvier 2016, le nombre d’évènements sismiques de l’ Egon ont eu tendance à diminuer. Cependant, les cartes d’analyse sismiques montrent que, malgré la baisse relative du nombre de tremblements de terre, le montant cumulé de l’énergie sismique est relativement plus importante . Le graphique RSAM montre une diminution de l’activité après trois périodes fortes, soit le 18 Décembre 2015, le 22 Décembre 2015, et le 12 Janvier 2016 . La présence enregistrée composée de tremor , tremblement de terre basse et haute fréquence , indique un débit de fluide magmatique vers la surface avec un processus de fracturation de roche .

En général, le type d’éruption du mont Egon est phréatique. Ce type d’éruption peut se produire s’il y a une interaction entre le magma et de l’eau sous la surface (hydrothermal) , ce qui entraîne des changements dans la phase liquide , la passant en vapeur, produisant des changements dans le volume , qui peuvent pousser le couvercle de roches près de la surface du cratère. Les symptômes observés actuellement sont identiques aux symptômes d’accroissement de la sismicité avant l’éruption du mont Egon le 15 Avril 2008, soit une augmentation de la sismicité qui a duré un temps relativement court. Bien que pour le moment , il ne puisse être établi que l’éruption du mont Egon soit imminente , les efforts d’anticipation et les efforts d’atténuation des catastrophes doivent être améliorés.

Sur la base des observations visuelles, de la sismicité, et des mesures RSAM ainsi que la menace potentielle d’éruption du mont Egon jusqu’à la date du 20 Janvier 2016 , le niveau de l’activité volcanique du mont Egon reste au NIVEAU III (Siaga).
Si il y a une diminution / augmentation de changement dans l’activité volcanique de manière significative, le niveau d’activité peut être abaissé / relevé en conformité avec le niveau de menace.

23/01/2016. Egon, Indonesie :

Source : VSI

Photos : Aquatravel.cz,

Plus de 1.200 personnes ont été évacuées de trois villages de Egon Gahar, district de Matitara, Sikka, East Nusa Tenggara, ce dimanche matin, après que le niveau de l’état d’alerte du mont Egon ait été relevé à Siaga ( alerte).
« Des milliers de personnes de trois villages, à savoir Baukrenget, Lere et Welinwatut, ont été évacués. L’évacuation a commencé à 7 heures du matin, heure locale, le dimanche, à l’aide de 21 camions. L’évacuation a été effectuée parce que des odeurs de soufre émanant du Mont Egon devenaient de plus en plus forte « , a déclaré le chef du Sikka Natural Disaster Mitigation Agency (BPBD) , Silvanus Tobi aux journalistes présents à Maumere , ce dimanche.

Il a en outre expliqué que les résidents locaux qui avaient été évacués sont actuellement logés dans la salle du marché de Natakoli et dans une salle du bureau du chef de district de Matitara. Actuellement, a t-il dit, les agents du BPBD, les responsables du district de Matitara et le personnel de sécurité s’occupent des évacués de l’ Egon. Environ 2.000 masques ont été distribués aux résidents locaux qui restaient encore dans les zones sur la partie Sud du mont Egon.

Silvanus à déclaré que le BPBD attendait toujours les instructions du Volcanology and Geological Disaster Mitigation Center (PVMBG) à Bandung, Ouest Java, avant de procéder à une évacuation plus importante.
« Nous sommes en état d’alerte et prêt à effectuer des évacuations à tout moment, » a t-il dit.
Silvanus dit que parmi les activités que l’agence devait encore achever , il restait la construction de toilettes dans les refuges temporaires situés dans le marché du village et au bureau de Matitara.

Le niveau d’alerte du mont Egon, qui est situé à la frontière des districts de Matitara et de Waigete dans la régence de Sikka , East Nusa Tenggara, a été relevé au début de cette semaine, forçant les administrations locales à faire divers préparatifs pour l’évacuation des populations locales.

Selon les recommandations du PVMBG, les zones dans un rayon de trois kilomètres autour du cratère doivent être évacuées.

18/01/2016. Egon, Indonésie :

Source : Jakartapost

Les autorités ont relevé l’alerte pour le volcan Egon en Indonésie orientale et ont incité des centaines de résidents à évacuer après une activité accrue.
Le Mont Egon dans la province de Nusa Tenggara oriental a grondé depuis mardi matin car la pression du magma a augmenté, a déclaré Sutopo Nugroho, le porte-parole de l’Agence nationale de gestion des catastrophes, mercredi.
Environ 600 résidents vivant dans un village près de la crête ont été invités à évacuer, la zone d’exclusion a été prolongée , passant de 1,5 kilomètres à 3 kilomètres, a t-il dit.
Le volcan de 1703 mètres a connu sa dernière éruption en 2008, forçant plus de 10.000 personnes à fuir.

Visuellement, pas de changement visible dans la couleur et la hauteur de la fumée émise par le volcan Egon , pas toujours observée à cause du brouillard. Cependant, une mince fumée blanche était encore visible s’élevant de 25 mètres , générée par l’énergie sous le massif de l’ Egon , qui a tendance à fluctuer.
La sismicité est toujours dominé par des tremblement de terre volcaniques (VA), tremors harmonique, et tremblements de terre d’émission. Après une hausse du niveau d’activité le 15 Décembre, 2015, le nombre d’évènements sismiques de l’ Egon ont eu tendance à diminuer . Mais ces jour ci , il montre une augmentation considérable de l’activité RSAM , après le séisme ressenti à 21:36:08.

En général, le type d’éruption du mont Egon est phréatique. Ce type d’éruption peut se produire si l’interaction entre le magma entre en contact avec de l’eau sous la surface (hydrothermal) ce qui entraîne des changements dans la phase liquide , passant en vapeur, produisant des changements dans le volume ( pression) , ce qui peut déstabiliser le couvercle de roches près de la surface du cratère. Les symptômes observés actuellement sont identique aux symptômes d’accroissement de la sismicité avant l’éruption du mont Egon le 15 Avril 2008, qui a duré un temps relativement court. Bien qu’il ne puisse être établi quand l’éruption du mont Egon va survenir , des efforts d’anticipation et les efforts d’atténuation des catastrophes doivent être améliorés.

Sur la base de l’analyse des données sismiques d’observation, de la nature / type d’éruption du Gunun Egon, et des dangers potentiels, depuis le 13 Janvier 2016 au 18h00, Le niveau d’activité de l’Egon a été relevé du niveau II (Waspada) au niveau III (Siaga).
Si il y a une diminution / augmentation dans l’activité volcanique de l’ Egon de manière significative, le niveau d’activité peut être abaissé / relevé en conformité avec le niveau de menace.

13/01/2016. Egon, Indonesie :

Source : Tempo. co , Vsi .

Photos : Projet Gaia , Didier Larive .