Claude Grandpey présentera le lundi 12 octobre 2015 une conférence intitulée « Volcans et risques volcaniques » dans le cadre de l’Université du Temps Libre d’Agen (Lot-et-Garonne). Elle aura lieu à 15 heures à la salle Luigi Comencini, rue Ledru Relin.

L’exposé se poursuivra avec deux diaporamas en fondu-enchaîné sonorisé destinés à illustrer deux grands types de volcans. La Java des Volcans conduira le public auprès des volcans gris d’Indonésie tandis que Hawaii le Feu de la Terre fera côtoyer les coulées de lave rouge du Kilauea.

A l’issue de la séance, les spectateurs pourront se procurer les ouvrages Terres de Feu et Mémoires Volcaniques. Pour rappel, Volcanecdotes et Killer Volcanoes sont épuisés.

Les conférences de l’UTLA sont ouvertes à tous, adhérents et non-adhérents. Pour ces derniers, l’entrée est à 8 €.

Plus de détails directement sur le blog de Claude Grandpey :  https://claudegrandpeyvolcansetglaciers.wordpress.com/

Hawaii-BigIsland-Lave-1Claude Grandpey présentera une conférence « Volcans et risques volcaniques » le mardi 3 mars 2015 à 14h30 au Centre de soins André Gibotteau 107 Bd Kennedy à Vendome (Loir-et-Cher).

Elle sera suivie de deux projections de diaporamas en fondu-enchaîné sonorisé illustrant deux types volcaniques très différents : « Hawaii, le Feu de la Terre » et « La Java des Volcans ».

Une autre conférence « Tour du monde des volcans actifs » aura lieu le vendredi 13 mars à 20h30 à la salle des Fêtes de Puymoyen (Charente).

A l’issue de la présentation, deux vidéos feront voyager le public vers le Parc de Yellowstone et l’Alaska.

Claude Grandpey est un passionné de volcanologie qui parcourt le monde pour observer les volcans actifs. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur les volcans (Killer Volcanoes, L’île de Vulcano, Volcanecdotes, Mémoires volcaniques, etc.) et tient à jour un blog très riche sur l’actualité des volcans : ICI

Il est aussi Président d’Honneur de L’ Association de Volcanologie Européenne (LAVE) qui regroupe un grand nombre de passionnés et d’amoureux des volcans. Le site de l’association est disponible ICI

 

On trouve peu d’informations sur la suite de l’éruption du Mont Fogo, dans l’archipel du Cap Vert, qui ne s’est pourtant pas encore terminée. La lave continue de couler et s’approche de plus en plus du village de Cha de Caldeiras. D’après le blog de Claude Granpey, une quinzaine de maisons auraient déjà été détruites, et la coulée de lave serait à seulement 30 mètres de l’hôtel Pedra Brava.

Claude Grandpey partagera sa passion des volcans avec les auditeurs de la radio locale RCF Email Limousin le jeudi 6 novembre de 20 heures à 22 heures (rediffusion le dimanche 9 novembre de 16 heure à 18 heure) au cours de l’émission « Vies d’envies » animée par Chris Dussuchaud.

La radio peut être écoutée sur internet ICI ou localement à Limoges : 99.6 ; Guéret : 95.8 ;  Aubusson : 88.00 ; Bellac : 107.4 et St Yrieix : 100.2.

Claude Grandpey est un passionné de volcanologie qui parcourt le monde pour observer les volcans actifs. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur les volcans (Killer Volcanoes, L’île de Vulcano, Volcanecdotes, Mémoires volcaniques, etc.) et tient à jour un blog très riche sur l’actualité des volcans : ICI

Il est aussi Président d’Honneur de L’ Association de Volcanologie Européenne (LAVE) qui regroupe un grand nombre de passionnés et d’amoureux des volcans. Le site de l’association est disponible ICI

Comme nous l’apprend Claude Granpey sur son blog, l’activité du volcan Copahue, au Chili, continue et le niveau d’alerte est passé à orange. Une zone de sécurité de 3 kilomètres a été mise en place autour du volcan, sans pour autant impliquer d’évacuations. Le nombre de petites explosions ne cesse d’augmenter, et les derniers rapports prédisent une forte « probabilité d’événements éruptifs mineurs. »

Le Parlement indonésien a voté il y a quelques jours une loi attendue depuis longtemps. Elle va permettre le développement de l’énergie géothermique et la mise en valeur de l’énergie qui se cache sous les quelque 130 volcans actifs de l’archipel. On estime que l’Indonésie détient environ 40 pour cent du potentiel géothermique de la planète mais qu’elle ne produit qu’une infime fraction de son énergie en convertissant la chaleur du sol en électricité. Le pays se situe loin derrière d’autres nations comme les Etats-Unis ou les Philippines.

La lenteur administrative et les tracasseries juridiques ont longtemps freiné l’industrie géothermique en Indonésie et empêché les investissements indispensables. Le gouvernement espère que la nouvelle loi permettra d’accélérer le développement de ce secteur. Elle stipule – c’est le point le plus important – que l’exploration de l’énergie géothermique et le développement des centrales ne sont plus considérés comme une exploitation minière. Ils étaient considérés en tant que tel auparavant de sorte que l’industrie ne pouvait guère s’engager dans des régions indonésiennes où la forêt est protégée et où il y a un fort potentiel géothermique, mais où l’exploitation minière est illégale.

On estime que l’Indonésie a un potentiel géothermique de plus de 28 000 mégawatts mais elle produit actuellement seulement un peu plus de 1300 MW de son électricité à partir d’une source d’énergie propre. La plus grande partie de son électricité provient du charbon et du pétrole.

Le coût élevé de la géothermie a longtemps été l’un des principaux obstacles à son développement. En effet, une centrale géothermique coûte environ deux fois plus qu’une centrale électrique au charbon et peut nécessiter de nombreuses années de recherche et de développement avant d’être opérationnelle. Mais une fois mises en place, les centrales géothermiques comme celle construite à Kamojang sur l’île de Java dans les années 1980 peuvent convertir la chaleur volcanique en électricité à un coût beaucoup plus bas – et avec moins de pollution – que le charbon.

Avec l’énergie géothermique, l’Indonésie devrait normalement réduire d’ici 2020 les émissions de gaz à effet de serre de 26 pour cent par rapport aux niveaux de 2005. L’Indonésie est le troisième plus grand émetteur de gaz à effet de serre dans le monde en raison de son utilisation de combustibles polluants pour produire de l’électricité et à cause de la déforestation galopante.

Source : Claude Granpey, la passion des volcans

Découvrez les volcans d’Indonésie avec 80 Jours Voyages

Retour aux actualités
Accueil 80 Jours Voyages