Rapport spécial d’activité volcanique (REAV).

Région de Los Lagos. 23 juin 2016 13h20 (heure locale).

Le Service de géologie nationale et des mines (SERNAGEOMIN) décrit les informations suivantes obtenues par l’équipement de surveillance traitées et analysées par l’Observatoire Volcanologique des Andes du Sud, interprétation des données centrale du Réseau national de surveillance du volcan :
Au cours des trois derniers jours, il y a eu une augmentation de l’activité sismique sous le volcan Calbuco, représenté par l’enregistrement d’un total de 161 événements liés à la fracturation du matériel cortical (type VT), qui ont été situés sur l’ édifice volcanique, à des distances de 1 à 4 km au NO du cratère actif et à 8-10 km de profondeur.

De même, dans la dernière période, il y a eu une variation à la hausse des enregistrements de l’inclinomètre électronique (équipement pour mesurer la déformation de la croûte) , situé à 4,5 K m à l’Ouest du cratère, ce qui représente une augmentation cumulative de 60 mrad, ce qui suggère un processus inflationniste.
Les observations ci-dessus suggèrent des activités d’une chambre magmatique profonde qui conduirait à l’activité sismique accrue et à la déformation de la croûte. Il est donc conclu que le système volcanique est en déséquilibre , dépassant son niveau de base. Par conséquent, son niveau de d’alerte techniques est relevé à niveau d’alerte jaune, avec une attention particulière à son évolution.
Dans ces conditions , est considérée comme zone à haut risque la zone immédiatement à proximité du cratère principal , à moins de 2 km, et il est recommandé d’en limiter l’accès.
Le SERNAGEOMIN continue la surveillance en ligne et rapportera en temps opportun sur les changements de l’activité volcanique dans la région.

 

Contactez-nous pour organiser votre voyage sur les volcans.

Inscrivez vous sur notre mailling list pour connaitre nos prochains départs « Spécial Eruption Express »

 

24/06/2016. Calbuco , Chili :

Source : Sernageomin.

Photo : Wikipedia

Selon l’agence de protection civile, ONEMI, le 18 Août , l’OVDAS-SERNAGEOMIN a rapporté que la sismicité du Calbuco a fluctué à des niveaux faibles et a continué de baisser, et seules les émissions de vapeur d’eau ont augmenté depuis les évents. Le niveau d’alerte a été abaissé à Vert (le niveau le plus bas sur une échelle de quatre couleurs).

L’ONEMI a maintenu un niveau d’alerte élevé à jaune (mi-niveau sur une échelle de 3 couleurs) pour les provinces de Llanquihue et Puerto Octay, et un niveau d’alerte Vert pour Puerto Montt et Puerto Varas. Le 21 Août la zone d’exclusion de 10 km autour du volcan a été levée, mais le SERNAGEOMIN a averti que la zone d’exclusion de 1,5 km autour des cratères est restée en vigueur et que le public doit continuer à rester loin des drainages et ravins .

27/08/2015. Calbuco, Chili:

41.326 ° S, 72,614 ° W  , Altitude 2003 m

Source: Oficina Nacional de Emergencia-Ministerio del Interior (ONEMI)

Photo : Patricio Ramirez.

22/05/2015. Piton de la Fournaise, Sinabung, Calbuco , Popocatepetl.
22/05/2015.

Piton de la Fournaise, La Réunion :

JEUDI 21 MAI 20 h

Après une nuit un peu humide et pas très agréable, la matinée ne l’a guère été davantage…. on ne peut pas gagner à tous les coups! Ces contraintes climatiques exceptées, notre éruption ne faiblit pas, le trémor stable depuis lundi permet l’observation d’une très belle fontaine de lave (avec des projections estimées à 40 m de hauteur) et une rivière qui se dirige tranquillement vers l’océan, mais elle est encore à plus de 3kms du lieu de rendez-vous…

reunion

Pas de grande nouvelle ce soir, Météo France annonce des éclaircies pour la soirée et le reste de la nuit. Nous n’osons plus vous conseiller car comme chacun sait (surtout à la Réunion) la météo est souvent capricieuse.

reunion

Pas de communiqué de l’OVPF

Source : Fournaise info.
Photo : TwinLions

Sinabung , Indonésie :

3.17 ° N, 98,392 ° E
Altitude 2460 m

Le PVMBG a signalé que le temps de brouillard et de pluie a empêché des observations visuelles du Sinabung pendant la période du 4 au 12 mai, à l’exception de quelques périodes plus claires sur quelques jours. Le 4 mai , de denses plumes blanches et grises s’élevaient de 700 m au-dessus du sommet.

sinabung

La lave du dôme s’est effondrée sur 1 km au Sud le 10 mai. Une coulée pyroclastique provenant du dôme de lave a parcouru 3 km vers le Sud le 12 mai, et a produit des panaches de cendres principalement obscurcis par le brouillard. La sismicité composée de signaux d’avalanche, basse fréquence et d’ événements hybrides, les événements tectoniques, volcaniques et les tremblements de terre ont vu leur niveaux globalement reculer. Le niveau d’alerte est resté à 3 (sur une échelle de 1-4). Les visiteurs et les touristes ont été interdits d’approcher le cratère dans un rayon de 6 km vers le Sud, à 5 km sur les flancs SE, et à 3 km dans les autres directions.

Source: PVMBG, GVP
Photo : Tibt Nangin

 

Calbuco, Chili :
Le Service national de géologie et des mines (SERNAGEOMIN), géré par le Réseau Nacional de Vigilancia Volcánica de Chile , a déclaré le 19 mai la baisse du niveau d’alerte technique à Naranja sur le volcan Calbuco, en raison de la baisse de l’activité éruptive qui a commencé le 22 Avril dernier . Une tendance à la baisse de l’énergie sismique et des explosions de surface , qui se poursuit , mais avec une limite à la nouvelle zone de restriction de 10 km autour du cratère qui est mise en place (elle était de 20 km ), dont 200 mètres de chaque côté des rivières qui descendent du Calbuco.

calbuco

L’éruption du volcan Calbuco au Chili a causé la fusion immédiate des petits glaciers qui couronnent le volcan produisant des lahars (coulées de boue et de scories) qui ont dévasté les canyons sur les flancs du volcan.

Pourtant, le système est instable , avec la possibilité d’évolution vers des conditions qui pourraient favoriser une reprise de l’activité éruptive. En outre, une fraction de matière instable pyroclastique accumulé au sommet du volcan et sur ses pentes, ainsi que dans les régions avoisinantes, pourrait être remobilisée en lahars , le long des rivières qui drainent le volcan et les bassins voisins.

calbuco

« Le nouveau statut de l’alerte orange signifie qu’il y a une diminution, mais pas encore complètement de calme , puisque le volcan Calbuco maintient un degré d’auto instabilité à ce nouveau niveau », a déclaré le directeur national de l’organisation, Rodrigo Alvarez Seguel, qui a expliqué que « cette éruptions volcaniques de composition géochimique avec une prédominance de roche andésite, a développé ses phases explosives au début du cycle éruptif, ce qui a été vu dans les premières impulsions des 22 et 23 Avril. Les éruptions andésitiques avec une plus grande présence de silice se traduisent par plus de d’explosivité et de viscosité de la lave avec une résistance accrue à l’écoulement.

Source : Sernageomin.
Photo : Kairn. com , El Mostrador.

Popocatepetl, Mexique :

21 mai 11h00 (16h00 GMT le 21 mai)
Dans les dernières 24 heures le système de surveillance sismique du volcan Popocatepetl a enregistré 307 exhalaisons de faible intensité, certaines accompagnées par l’émission de vapeur d’eau, de gaz et de cendres, parfois, la plus importante a été enregistrée hier soir à 23:19 h.

Depuis le rapport d’hier à 14h30,il n’y avait aucune visibilité sur le volcan, mais l’activité sismique est restée à des niveaux faibles.

popo

Pendant la matinée, avec les émissions de gaz , il y a eu aussi une incandescence qui a été observée sur le cratère . A 12h23, une petite explosion qui a produit une colonne de 0,8 km de haut, avec une faible teneur en cendres, qui se dirigeait vers sud-ouest a été enregistré.
Au moment de ce rapport, les émission continuent mais cependant ont diminué en intensité .Le CENAPRED exhorte à ne pas approcher le volcan et surtout le cratère, à cause du danger de chute de projectiles.

Source : Cenapred

Photo : Karel del Angel

17/05/2015. Etna , Calbuco, Grímsvötn , Shishaldin.
17/05/2015.

Etna, Sicile :

Fin de l’éruption .

etna

Le Nouveau cratère du sud-est de l’Etna et son petit frère, un cône minuscule formé sur sa partie inférieure de son flanc nord-est, sur la fissure éruptive qui avait été ouverte le 13 mai 2015. Le dernier épisode éruptif, qui a commencé dans la nuit du 11 au 12 mai, est maintenant terminé , mais ce matin, ( hier) quand j’ai pris cette photo, il y avait encore une certaine émission de lave mineure. Vue de la Valle del Bove.

Source , photo et commentaire : B. Behncke

Calbuco, Chili :

Activité sismique:
Poursuite de l’ enregistrement de l’activité sismique associée avec le mouvement des fluides sous le volcan, le signal de tremor est resté à des niveaux jugés de faible valeur , avec un déplacement réduit (DR) égal ou inférieur à 2,4 cm2. En outre, deux (2) événements longue période, avec des magnitudes locales ( ML) égales et inférieures à M1,2 et un déplacement réduit (DR) inférieur à 0,8 cm2, valeurs considérées comme basses pour ce volcan.

calbuco

Remarques:
Les niveaux de sismicité associées à la dynamique des fluide sous le volcan restent faibles. Aucune sismicité de type VT n’a été enregistrée.

Source : Sernageomin.
Photo : El diario

Grímsvötn , Islande :

64.42 ° N, 17.33 ° W
Altitude 1725 m

Selon l’Office météorologique islandais, une petite crue glaciaire ( jökulhlaup) , venant du lac sous-glaciaire du Grímsvötn a lieu le 6 mai, entrainant l’augmentation du niveau d’eau dans la rivière Gígjukvísl. Des mesures de conductivité électrique ont indiqué une importante augmentation de la contribution géothermique pour l’eau du fleuve. Basé sur des informations de l’Institut des sciences de la Terre, l’eau disponible à l’évacuation était de 0,2-0,3 kilomètres cubes, donc on attendait que le débit maximal de la crue soit à moins de 700 mètres cubes par seconde, se produisant vers le milieu de la semaine. La secousse sismique a augmenté en raison de l’inondation et non de l’activité volcanique. Le rapport a averti que le sulfure d’hydrogène libéré par les eaux de crue est particulièrement puissant à la sortie de la rivière à la marge de la glace, où les concentrations peuvent atteindre des niveaux toxiques.

grimsvotn

Grimsvötn, le volcan le plus fréquemment actif de l’Islande dans le temps historique, se situe largement en dessous de la grande calotte glaciaire du Vatnajökull. Le lac de caldeira de 6 x 8 km est recouvert par un plateau de glace de 200 m d’épaisseur, et seule la rive sud est exposée. La zone géothermique dans la caldeira provoque des jökulhlaups fréquents lorsque la fusion relève le niveau d’eau assez haut pour sauter son barrage de glace. Un systèmes de longues fissures NE-SW s’étendent depuis le volcan central.

Source: Met Office islandais
Photo : Islandenpoche

Shishaldin, Alaska :

54 ° 45’19 « N 163 ° 58’16 » W,
Altitude Sommet : 9373 pi (2857 m)
Volcan : actuel niveau d’alerte: Surveillance .
Aviation : actuel Code couleur: ORANGE

shishaldin

Une activité éruptive de bas niveau continue sur le Shishaldin. Des températures de surface élevées ont été détectées dans les données satellitaires. L’activité sismique reste au-dessus des niveaux de fond.

Source : AVO

13/05/2015. Etna, Guagua Pichincha , Calbuco .
13/05/2015.

Etna, Sicile :

Mise à jour INGV ETNA, le 12 mai 2015, 15hoo
20150512_021320_EMOH   La nuit entre le 11 et le 12 mai 2015 a commencé une faible activité strombolienne continue à l’intérieur du nouveau cratère du sud-est (NCSE ) de l’Etna, après presque trois mois et demi de calme éruptif . Durant les premières heures du 12 mai, la caméra de surveillance à haute sensibilité sur la Montagnola (EMOH; voir image de gauche) a commencé à montrer de faibles lueurs provenant de la partie orientale du NCSE. Dans la matinée du 12 mai, l’ activité s’est progressivement intensifiée, générant même de petites anomalies sur les images des caméras thermiques sur la Montagnola (EMOT) et le Monte Cagliato (EMCT).

etna

Comportement absolument classique de la source du tremor volcanique , qui est presque à la surface et se déplace vers la position du NCSE (graphique visible dans la salle des opérations de l’INGV-Osservatorio Etneo)

La principale source est située dans la partie orientale de la dépression craterique du NCSE, tandis que plus rarement active , se trouve une seconde bouche au milieu du cratère. Il a également été observé une augmentation légère et lente de l’amplitude moyenne du tremor volcanique et sa typique superficialisation , qui s’est également placé dans une position au centre de la zone du sommet , vers le NCSE.

etna

Cette reprise de l’activité éruptive au NCSE a été précédée, dans la nuit du 2 au 3 mai par une augmentation soudaine de l’amplitude de la secousse volcanique et un dégazage intense, pulsant, de la Voragine, accompagnée par une source de tremor superficiel . Cet épisode n’a pas été accompagné par des phénomènes éruptifs visibles, et après quelques jours, l’ampleur de la secousse est revenue à des niveaux normaux, tandis que le dégazage est toujours en cours.

Source : INGV
Photo : INGV, Turi Caggegi.

Guagua Pichincha , Equateur :

Activité sismique du volcan Guagua Pichincha
Selon les rapports de M. Rodrigo Viracucha, gardien de refuge du Guagua Pichincha, le 02 mai, le volcan est apparu clair et il a été constaté que les fumerolles et l’ odeur de soufre était normale ; le 3 mai , les mauvaises conditions météorologiques existantes dans la région du cratère ne permettaient pas de commentaires. Au cours de la nuit et tôt le matin , de fortes pluies ont été enregistrées dans la zone du volcan.

guagua20150506-1

Activité fumerolienne du 02/05/2015 ,volcan Guagua Pichincha. Photo: R. Viracucha.

Le 4 mai 2015, le volcan reste limpide pendant environ deux heures et, très tôt le matin, une augmentation des vapeurs et des gaz à travers le champ de fumerolles a été observée , comme le montre la photo 2. Globalement les fumerolles ont atteint un maximum de 50 m de hauteur. (Étant généralement de 15 m.), L’odeur de soufre a été plus forte que les jours précédents.

guagua20150506-2

Sismicité:
Dans ses rapports spéciaux l’IG-EPN mentionne l’enregistrement de 15 événements sismiques entre les 5 et 9 Mars, 58 événements le 31 Mars; la plupart d’entre eux de Type longue période (LP) et liés à la circulation des fluides à l’intérieur du volcan.Puis le 18 Avril 2015, la survenance de 79 événements Volcano tectonique (VT), liés à la fracturation des roches dans le volcan sont signalés; le 23 Avril, 2015, l’enregistrement de deux explosions phréatiques , le 20 Avril l’ occurrence de 33 événements de type VT et 5 événements de type LP inscrits le 21 Avril. Enfin le mercredi 29 Avril 2015 un signal de tremor de 3 heures dans les stations du réseau du Guagua Pichincha est rapporté.

Le 1 mai 2015 il a de nouveau été enregistré une augmentation du nombre d’événements: 66 événements de Type VT et 4 événements de type LP ont été enregistrés; pour la journée du 02 mai seulement 6 VT ont été enregistrés et le 4 mai, 1 LP .

guagua

Compte tenu de l’activité sismique accrue et de l’augmentation relative de l’activité de fumerolles, L’IGEPN, produira dans les prochains jours les efforts visant à étendre le réseau de surveillance du volcan.

Source : IGEPN

Calbuco, Chili :

On continue d’enregistrer une activité sismique associée avec le mouvement des fluide à l’intérieur du volcan, le signal de tremor est resté dans des niveaux considérés comme faibles, avec des valeurs de déplacement réduits (DR), égales ou de moins de 0,6 cm2 . Parce que ces valeurs sont faibles , il a été possible de détecter certains événements discrets.

calbuco

En outre, deux (2) événements type longue période ont été enregistrés, avec des magnitudes égales et inférieures à M 0,4 et de déplacement réduit (DR) inférieur à 0,6 cm2, valeurs considérées comme faible. En ce qui concerne la sismicité de type VT (associé avec la fracture des roche ) trois (3) événements ont été enregistrés, d’énergie supérieure avec une magnitude locale (ML) de M 0,3 , situés à 4,7 km à l’ ouest nord-ouest du cratère (NW) avec une profondeur de 8,3 km.

Source : Sernageomin

11/05/2015. Kilauea , Calbuco, Bulusan.
11/05/2015.

Kilauea , Hawai :

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Altitude Sommet : 4091 pi (1 247 m)
Volcan : actuel niveau d’alerte: Surveillance
Aviation : actuel Code couleur: ORANGE

Sommaire de l’activité:
Il y a eu une légère déflation au sommet du volcan Kilauea au cours de la dernière journée. Le lac de lave du sommet est resté en dessous du bord du cratère Overlook et ne s’est pas déversé sur le sol du cratère Halema’uma’u au cours des dernières 24 heures. La sismicité sous le sommet et les zones Upper Rift Est et Sud-Ouest est demeurée élevée, et comprenait deux tremblements de terre de magnitude 3 dans la partie supérieure de la Rift Zone Est la nuit dernière. Plusieurs répliques du tremblement de terre de magnitude 4,5 situé au nord de Na’alehu tôt hier matin ont été enregistrées au cours de la dernière journée. Sur le site de l’éruption de la Rift Zone Est, les flux de surface sont restés actifs à environ 8 km (5 miles) du Pu’u’O’o.

 

Pu'u'O'o

Une évasion de lave d’une ouverture le long de la paroi orientale (point lumineux), s’est déversée sur le plancher du cratère.

Observations du Sommet:
L’ inclinomètre au sommet du Kilauea a enregistré une légère tendance déflationniste au cours de la dernière journée. Le niveau du lac de lave était sous le rebord du cratère Overlook au cours des dernières 24 heures. Lors des mesures hier après-midi, la surface du lac de lave était inférieure à 6 m (yards) au-dessus du sol d’origine du cratère Halema’uma’u, environ 2 m (yards) inférieure à vendredi. La sismicité reste élevée sous le sommet du Kilauea et les zones Upper Rift Est et Sud-Ouest. les taux d’émission de dioxyde de soufre ont été calculés à 3,600-6,800 tonnes / jour pour la semaine se terminant le 5 mai.

Pu'u'O'o

Le cratère humide du Pu’u ‘O’o. La lave en fusion était visible dans plusieurs fosses d’effondrement et de skylights dans le plancher du cratère.

Observations sur Pu’u’O’o:
L’inclinomètre sur le flanc nord de Pu’u’O’o a enregistré une très légère inclinaison inflationniste au cours de la dernière journée. La lave a continué d’éclater de façon intermittente sur le plancher du cratère hier. Les images de la caméra thermique sur le bord nord de Pu’u’O’o qui couvre le cratère principal a cessé de fonctionner à partir hier en fin d’après-midi. Le taux d’émission de dioxyde de soufre de tous les évents de la Rift Zone Est était d’environ 900 tonnes / jour lors des dernières mesures, le 4 mai 2015.

11062766_10153343833718447_8794455348509497262_n

Sismicité sous le Kilauea .

Observations de la coulée du 27 Juin :
Les vue Webcam ont montré une incandescence de nuit , et dans la journée , les fumées indiquaient que les flux de surface restent actifs au Nord de Pu’u’O’o . La cartographie, le 5 mai a montré que les flux les plus éloignés étaient à environ 8 km (5 miles) au nord du cratère. La plupart des flux de surface ont été nourris de l’évasion qui a débuté le 21 Février; ils étaient situés à moins de 3 km environ (2 mi) du bord nord-est de Pu’u’O’o.

Source : HVO.
Photo : Bruce Omori

Calbuco, Chili :

Au cours des dernières 24 heures , on a continué l’ enregistrement de l’activité sismique associée au mouvement des fluides à l’intérieur du volcan. Le signal de tremor n’a pas présenté de fréquences dominantes claires parce que l’énergie du signal de bruit de fond a dépassé le signal sismique, probablement en raison du mauvais temps dans la région, ainsi, le niveau du tremor a montré un déplacement réduit ( DR) de moins de 2 cm2 . Pour cette raison, on a été capable de détecter certains événements discrets. Au cours de cette période ont été enregistrés quatre (4) événements Longue Période avec des magnitudes locales (ML) égales et inférieures à M 0,5 et de déplacement réduits (DR) inférieur à 1,4 cm2, des valeurs considérées comme faibles. En ce qui concerne la sismicité de type VT , deux (2) événements ont été enregistrés, le plus grand d’entre eux, d’une magnitude locale (ML) 0,6 situé à 12 km au Sud Est (SE) du cratère , d’une profondeur de 11 km.

calbuco

Cependant, il est souligné que le système volcanique ces derniers jours a un comportement fluctuant, ce qui suggère que le système volcanique reste dans une phase instable qui pourrait se transformer en une nouvelle impulsion éruptive dans un court terme. Par conséquent, la probabilité d’une évolution continue vers des conditions favorisant une relance de l’activité éruptive, et donc suggère de garder la restriction de l’accès à la zone haute de danger près du volcan.

Source : Sernageomin.
Photo : ElDiario

Bulusan , Philippines :

Le réseau sismique du volcan Bulusan (12 ° 46.2’N, 124 ° 03’E) n’a pas détecté de séisme volcanique pendant la période d’observation de 24 heures. les nuages ??de pluie couvrant le sommet ont entravé les observations visuelles toute la journée.

bulusan

Le niveau d’alerte 1 (anormale) demeure en vigueur sur le Bulusan . Cela indique que les processus hydrothermaux peuvent être en cours sous le volcan qui peuvent conduire à une éruption de vapeur. Les unités gouvernementales locales rappellent au public que l’entrée dans le rayon permanent de la Danger Zone de 4 kilomètres ( PDZ) est strictement interdit en raison de la possibilité d’éruptions de vapeur ou phréatiques brusques et dangereuses . Les autorités de l’aviation civile doivent aussi aviser les pilotes d’éviter de voler près du sommet du volcan car la cendre de toute éruption phréatique soudaine peut être dangereuse pour les avions. En outre, les personnes vivant dans les vallées et le long des canaux / rivière doivent être vigilants contre les flux et les lahars en cas de précipitations abondantes et prolongées.

Source : Phivolcs .
Photo : USGS

07/05/2015. Hakoneyama, Nishinoshima, Calbuco .
07/05/2015.

Hakoneyama, Japon :

L’Agence météorologique du Japon met en garde contre une possible éruption mineure du Mount Hakone, près de Tokyo.
L’agence a émis l’avertissement à 6 heures ce mercredi. Les fonctionnaires ont relevé le niveau d’alerte pour le complexe du volcan d’un cran , le passant au niveau 2 sur une échelle de 5.

Les fonctionnaires de l’Agence ont mis en garde les grimpeurs de rester hors de la zone autour du cratère. Ils disent une éventuelle éruption mineure peut influer sur la vallée Owakudani, qui est un endroit touristique populaire.
Ils disent que la région a connu un nombre croissant de tremblements de terre provenant du volcan depuis le 26 Avril.
Trois tremblements mineurs ont été observés au pied du volcan mardi.

Hakoneyama

Les fonctionnaires ont confirmé de légers mouvements de la croûte terrestre depuis la fin Avril.
C’ est la première fois qu’un avertissement a été émis pour les zones autour du cratère du mont Hakone.
14 tremblements de terre ont été ressentis vers 11 heures ce jeudi. En tout, plus de 1.000 secousses sismiques ont frappé la région, y compris les tremblements trop légers pour être ressentis.
Lundi, les autorités locales ont interdit l’accès aux zones dans un rayon de 3 kilomètres de la vallée de Owakudani.

Source : NHK World.
Photo : Reuters

Nishinoshima, Japon :

Nishinoshima continue à émettre de la lave.

L’île Nishinoshima, qui, depuis Novembre 2013 , est en croissance dans les îles Ogasawara au Japon, continue son activité éruptive, avec des coulées de lave qui augmentent sa dimension et des émissions de cendres volcaniques.Durant des observations récentes sur la période des 22, 23 et 27 Avril, les conditions météorologiques n’ont pas été bonnes et il n’a pas été possible d’ obtenir des données sur la forme et la taille de l’île, cependant, il semble que l’alimentation en magma continue sans aucun signe de ralentissement.

Nishinoshima

Il a été observé que les coulées de lave à partir d’un point unique sur le versant nord-est du cône pyroclastique ont atteint la côte nord-est à travers un tube de lave, générant des colonnes de vapeur en quatre points. Les éruptions sont beaucoup moins fréquentes , entre 2 et 3 par minute et , depuis le cratère , une « plume » allant du blanc bleuâtre au gris-brun s’élève de 300 à 450 m . Cette coloration est due à l’émission des gaz et des cendres.

Nishinoshima

Nishinoshima vue depuis le nord-est. Le lave atteint la mer à travers un tube de lave et produit de la vapeur au contact de l’eau. Japon. 27 avril 2015. Garde côtière japonaise. JCG

Les fissures et les failles qui sont parallèles à la côte ont été observées,avec à nouveau une mise en garde contre le risque de tsunami. Par conséquent, une zone d’exclusion à la navigation de 4 km est recommandé.Autour de l’île une zone de 200-300 mètres avec de l’eau décolorée jaune-vert sur la côte nord a été observée.

Source : Avcan, Kaiho.mlit

Calbuco, Chili :

Au cours de ces dernières heures , il a été observé de légères augmentations de l’activité sismique et et surface , représentées par des augmentations temporaires de l’amplitude des tremblements volcaniques et des flux de gaz et de particules en surface. Le système volcanique , ces derniers jours, a présenté un comportement fluctuant, ce qui suggère qu’ il est dans une phase instable qui pourrait se transformer en une nouvelle impulsion éruptive dans un court terme.
Par conséquent, la probabilité d’évolution vers des conditions favorisant une relance de l’activité éruptive continue , et suggère donc de maintenir la restriction de l’accès à la zone haute de danger près du volcan.

calbuco

En outre, les matériaux pyroclastique instable accumulé sur le dessus du volcan et ses pentes, ainsi que dans les régions avoisinantes, pourrait être remobilisés par la pluie pour former des lahars le long des rivières qui drainent le volcan et les bassins voisins. Ainsi, il est suggéré d’accorder une attention particulière à l’ occurrence de ces phénomènes en raison de prévisions de pluie dans les jours à venir, en particulier dans les rivières qui descendent du volcan, et sur une bande de 200 m delarge de chaque côté d’entre elles, ainsi que dans d’autres zones où il existe une accumulation importante de matières pyroclastiques.

Source : Sernageomin.
Photo : enteratehoy.cl

03/05/2015. Calbuco, Nevado del Ruiz , Volcans de Californie.
03/05/2015.

Calbuco, Chili,

Au cours des dernières 24 heures, la télémétrie a continué à enregistrer une activité sismique associée au mouvement des fluides à l’intérieur du volcan, avec un signal de tremor présentant des fréquences dominantes comprises principalement entre 0,7 à 1 Hz et des valeurs de déplacement réduit [DR, paramètre indiquant la taille du signal sismique à la source] de moins de 8,1 cm2, valeurs considérées comme modérées.

calbuco

De même, un (1) événement de type hybride [associé au mouvement de fluide et aux fracture de la roche], avec une magnitude locale de M 1,5 a été enregistré et de valeur de déplacement réduit (DR) égale à 51,2 cm2, ce qui est considéré comme modéré. Cet événement a été situé à 1,4 km au nord-ouest (NW) du cratère à une profondeur de 3,7 km. En ce qui concerne le type de sismicité VT , soixante-quatorze (74) tremblements de terre ont été enregistrés, avec pour plus grande énergie un séisme de magnitude locale [ML] égale à 1,7 à 1,6 kilomètre Ouest-nord-ouest (WNW) du cratère , à une profondeur de 6,4 km.

Grâce aux caméras , on pouvait voir la colonne de l’éruption , fortement diminuée , avec une hauteur inférieure à 0,5 km se répandre vers le nord-nord-est (NNE).

Source : Sernageomin
Photo : afp.com/MARTIN BERNETTI

Nevado del Ruiz , Colombie :

Niveau d’activité du volcan Nevado del Ruiz : niveau d’activité Jaune (III): changements dans le comportement de l’activité volcanique.

En ce qui concerne le suivi de l’activité du volcan Nevado del Ruiz, le SERVICIO GEOLÓGICO COLOMBIANO à travers l’ OBSERVATORIO VULCANOLÓGICO Y SISMOLÓGICO DE MANIZALES, rapporte que:

Durant la dernière semaine, le volcan Nevado del Ruiz a continué à enregistrer une importante activité sismique liée à la dynamique des fluides dans les conduits volcaniques. En particulier, plusieurs épisodes de tremors volcaniques ont eu lieu, associés avec le mouvement des fluides , les gaz et les émissions de cendres dans l’atmosphère.

nevado

En outre, le volcan a continué à montrer une activité associée à la fracturation de la roche volcanique dans la structure, de type volcano-tectonique. Les tremblements de terre sont situés principalement dans le sud-ouest, nord-ouest, nord-est et près du cratère Arenas à des profondeurs comprises entre 1,0 et 7,5 km. La magnitude maximale enregistrée au cours de la semaine était de 1,8 ML (magnitude locale), correspondant à un tremblement de terre situé dans le nord-est du cratère Arenas, qui a eu lieu le 26 Avril à 16:59 (heure locale) à une profondeur de 3,65 km. Une augmentation de l’activité le 27 Avril, située au sud-ouest du cratère Arenas à des profondeurs entre 3,5 et 7,5 km a été notée. La déformation volcanique continue de montrer quelques changements.

Dans l’atmosphère , le volcan continue à émettre des quantités importantes de vapeur d’eau et de gaz, y compris du dioxyde de soufre (SO2) . La colonne de gaz et de vapeur atteint une hauteur de 1500 mètres au-dessus du sommet du volcan, par moments, elle a été observée blanche et d’autres fois a montré des tons gris en raison de la présence de cendres. La direction de dispersion de la colonne a été en ligne avec le régime des vents, qui sont restés principalement vers le flanc ouest de l’édifice volcanique.

Source : SGC

Volcans de Californie , Etats Unis :

Volcans : actuel niveau d’alerte: tous NORMAUX
Aviation : actuel Code couleur: tous VERT

Mise à jour d’activité:

Tous les volcans surveillés par le Calvo utilisent la télémétrie; les réseaux de capteurs en temps réel présentent des niveaux normaux de fond de sismicité et de déformation. Les volcans surveillés comprennent le Mount Shasta, Medicine Lake Volcano, Clear Lake Volcanic Field, Lassen Volcanic Center, Long Valley Volcanic Region, Coso Volcanic Field, Ubehebe Craters, and Salton Buttes.

Observations du 1 Avril 2015 jusqu’au 30 Avril 2015 :

Mt Shasta: Un séisme de M1 ou plus a été détecté (M2.07).
Medicine Lake: Aucun tremblements de terre de M1.0 ou plus n’a été détecté .
Lassen Volcanic Center: Deux tremblements de terre de M1.0 ou plus ont été détectés. Le plus grand enregistré à M2.22 .

shasta

Mt Shasta.

Clear Lake Volcanic Field: Un tremblement de terre de M1.0 ou plus a été détecté , à M 1.42. [Remarque: Le haut niveau typique de sismicité a été observé dans le champ de geysers de vapeur situé à la bordure ouest du CLVF. Le plus grand événement était de M3.28].
Long Valley Volcanic Region: Dans Long Valley Caldera, 7 tremblements de terre de M1.0 ou plus ont été détectés. Le plus grand événement enregistré avait une magnitude de M1.86. Dans la région de Mono Craters, dix tremblements de terre de M1.0 ou plus ont été détectés (maximum M2.48), et deux tremblements de terre de M1.0 ou plus ont été détectés sous Mammoth Mountain (M1.77 maximum). [Note: Le haut niveau typique de sismicité a été observé au sud de la caldeira dans la Sierra Nevada. Le plus grand enregistré à M2.91 ].

ubehebe
Ubehebe Craters

Ubehebe Craters: Aucun tremblements de terre de M1.0 ou plus n’a été détecté .
Salton Buttes: Le haut niveau typique de sismicité a été observé dans le voisinage des buttes, avec 13 tremblements de terre de M1.0 ou plus. Le plus grand enregistré à M2.53 .
Coso Volcanic Field: Le haut niveau typique de sismicité a été observé , avec 29 tremblements de terre M1.0 ou plus. Le plus grand enregistré à M2.34 .

Source : Calvo.
Photos : Wikipedia , GVP.

02/05/2015. Calbuco , Bulusan , Yellowstone.
02/05/2015.

Calbuco, Chili :

Après l’apparition de l’impulsion éruptive hier, l’activité sismique a évolué en un signal de tremor continu d’énergie supérieure à celle des heures enregistrées avant l’éruption, ce qui montre que le système volcanique est dans une phase d’excitation soutenue.

calbuco

Au cours des dernières 24 heures l’activité sismique associée au mouvement des fluides à l’intérieur du volcan a montré une diminution progressive de l’énergie correspondant à la période d’après l’impulsion éruptive qui a eu lieu à 13h08 (16h08 GMT) , après quoi la sismicité s’est stabilisée, bien que l’amplitude de la secousse continue sans revenir au niveau qu’elle avait avant l’impulsion. Au cours de la période, l’amplitude du signal de tremor a présenté des fréquences dominantes entre
0,5 à 2,5 Hz et valeurs de déplacement réduits [DR, paramètre indiquant la taille du signal sismique à la source] de moins de 16,8 cm2, valeurs considérées comme modérée.

calbuco

De même, il a été enregistré vingt-huit (28) événements longue période( LP), avec des amplitudes locales ML égales et inférieures à M1,5 et un déplacement réduit (DR) de moins de 29,8 cm2, des valeurs considérées comme modérées. En ce qui concerne la sismicité de type VT [associée avec la fracturation des roche ], trente-huit (38) tremblements de terre ont été enregistrés, avec la plus grande énergie venant d’un séisme de magnitude locale [ML] 1,5 , situé à 6.1 km à l’Ouest-nord-ouest (ONW) du cratère, et à une profondeur de 9,4 km.

Source : Sernageomin
Photos : AP / EPA, dailymail.co.uk.

Bulusan , Philippines :

Mise à jour du 2 mai 2015 08h30.

Ceci est une mise à jour sur l’explosion de vapeur et de cendres du volcan Bulusan à Sorsogon (12,7667 ° N, 124,0500 ° E) qui a eu lieu à 08h09 hier (1 mai 2015), et qui a duré cinq minutes ,basée sur les enregistrements sismiques.
L’explosion a distribué des traces de cendres dans les régions à l’ouest et à l’ouest-nord-ouest du volcan affectant les zones de Bolos, Cogon, Gulang-Gulang, Sangkayon, Tinampo et Umagom dans Irosin, Sorsogon et de Puting Sapa vers Juban, Sorsogon. Le réseau sismique du a volcan Bulusan a enregistré un total de soixante-deux (62) tremblements de terre volcaniques dans les 8 heures suivant l’explosion, mais aucun tremblements de terre volcaniques n’a été enregistré par la suite. Les tremblements de terre ont été probablement causés par la réponse et le réajustements de l’édifice du volcan en raison de l’explosion.

bulusan

Le statut d’alerte Niveau 0 prévaut actuellement sur le Bulusan . Toutefois, les unités gouvernementales locales et le public doivent se rappeler que l’entrée dans le rayon de 4 kilomètres de la Permanent Danger Zone (PDZ) est strictement interdit en raison de la possibilité d’éruptions de vapeur ou phréatiques brusques et dangereuses. Les autorités de l’aviation civile doivent aussi aviser les pilotes afin d’éviter de voler près du sommet du volcan , les éjectas de toute éruption phréatique soudaine peuvent être dangereux pour les avions. En outre, les personnes vivant dans les vallées et le long des canaux /rivière doivent être vigilants contre les flux et les lahars , chargés de sédiments en cas de précipitations abondantes et prolongées. Le DOST-PHIVOLCS suit de près l’activité du Bulusan et tout nouveau développement sera relayé à tous les intéressés.

Source : DOST-PHIVOLCS
Photo : Wikipedia

Yellowstone, Etats- Unis :

44 ° 25’48 « N 110 ° 40’12 » W,
Altitude Sommet :9203 pi (2805 m)
Volcan : actuel niveau d’alerte: NORMAL
Aviation : actuel code couleur: vert

Sismicité :
Pendant le mois d’Avril 2015, l’Université de l’ Utah, responsable de l’exploitation et l’analyse des stations sismologiques du réseau sismique de Yellowstone, rapporte que 62 tremblements de terre ont été situés dans la région du parc national de Yellowstone (ONP). Le plus grand événement était un petit tremblement de terre de magnitude M2,2 le 26 Avril, à 22h03 , situé à environ 5 miles au nord-est de LAKE, WY. Aucune activité sismique en essaim n’était présente en Avril.

L’activité sismique de Yellowstone en Avril reste à des niveaux de fond faibles.

yellowstone

Déformation du sol :
Les stations GPS dans la caldeira (et au nord de la caldeira) présentent un mouvement minime soit vers le haut ou vers le bas en ce moment. Un exemple peut être trouvé à:http://www.unavco.org/instrumentation/networks/status/pbo/data/HVWY (cliquez sur Parcelles statiques / Time Series)
L’Observatoire du volcan de Yellowstone (YVO) assure la surveillance à long terme de l’activité volcanique et de tremblement de terre dans la région du parc national de Yellowstone. Yellowstone est le site de la plus grande et la plus diverse collection de fonctionnalités thermales naturelles dans le monde et le premier parc national. YVO est l’un des cinq observatoires de volcans USGS qui surveillent volcans aux États-Unis pour la science et la sécurité publique.

Source : YVO
Photo : Yellowstonepark

01/05/2015. Calbuco,Kilauea , Dukono.
01/05/2015.

Calbuco, Chili :

Selon les projections, une nouvelle impulsion éruptive a été enregistrée sur le volcan Calbuco, comme l’a confirmé le Service national de géologie et des mines (SERNAGEOMIN).

calbuco

Sismicité:
Pendant les dernières 24 heures l’activité sismique associée au mouvement des fluides à l’intérieur du volcan a présenté des changements soudains et importants en matière d’énergie, en particulier pendant les dernières heures soulignant l’apparition d’une impulsion éruptive mineure intempestive à 13h08 HL (16 : 08 GMT ) aujourd’hui, avec une explosion qui a généré une colonne d’environ 3-5 km de haut au début, puis diminuant au niveau qui a lieu au moment de la publication du présent rapport. Au cours de la période, l’amplitude du signal de tremor dominants présente des fréquences comprises entre 0,7 à 2,5 Hz et des valeurs de déplacement réduits [DR, paramètre indiquant la taille du signal sismique à la source] de moins de 28,7 cm2, valeurs considérées comme élevées. De même, quatorze (14) événements longue période ( LP), avec des magnitudes locales égale et inférieure à M 1,9 et des déplacements réduits (DR) de moins de 56,3 cm2, valeurs considérées comme modérées , ont été enregistrés . En ce qui concerne la sismicité de type VT [associée avec la fracturation des roches ] vingt-quatre (24) tremblements de terre ont été enregistrés, avec comme plus grande énergie un séisme de magnitude locale de M 0,8 situé à 2 km au nord-ouest (NO) du cratère à une profondeur de 4,2 km.

calbuco

Au moment de la publication de ce rapport, le processus de l’éruption continue encore avec moins d’énergie et d’une tendance à la baisse. Comparativement, cette impulsion éruptive est beaucoup moins énergique que celles qui ont eu lieu les 22 et 23 Avril. Ceci suggère que le système volcanique reste dans une phase instable susceptible d’évoluer dans des conditions qui favorisent une réactivation de l’activité éruptive, et il est donc suggéré de maintenir la restriction de l’accès à la zone proche du volcan selon des critères définis.

calbuco

Le SERNAGEOMIN maintien l’alerte Rouge , la zone restreinte reste de 20 km autour du cratère.Au moment de l’impulsion, le vent se dirigeait vers le sud-est, ce qui explique pourquoi la colonne de cendres va vers Rio Este, Lago Chapo , Canutillar , Cochamo Puelo, llanada Grande, et El Bolson (en Argentine).

Source : Sernageomin.
Photos : reco aérienne Fach , PatoGarridoG , Latercera

Kilauea, Hawai :

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Altitude Sommet :4091 pi (1 247 m)
Volcan : actuel niveau d’alerte: Surveillance
Aviation : actuel Code couleur: ORANGE

Résumé de l’activité:
L’inflation a continué au sommet du volcan Kilauea sur la plupart de la journée écoulée, mais elle est passée à la déflation, ce matin. Le lac de lave du sommet s’est déversé sur une courte distance du cratère Overlook, sur le plancher de cratère Halema’uma’u, dans plusieurs épisodes brefs au cours de la dernière journée. La sismicité sous le sommet et les zones Upper East et Ouest du Rift est élevée. Sur le site de l’éruption de la Rift Zone Est, des poussées généralisées sont actives à environ 8 km (5 miles) de Pu’u’O’o.

kilauea

Observations du Sommet :
L’inclinaison inflationnistes a continué au sommet du Kilauea sur la plupart de la journée écoulée, avec une inclinaison déflationniste apparaissant autour de quatre heures aujourd’hui. Le niveau du lac de lave a été sur ou près du bord du cratère Overlook au cours de la dernière journée, avec plusieurs épisodes brefs de débordement sur une courte distance sur le sol du cratère Halema’uma’u. Les éclaboussures ont été fréquentes le long de la marge sud du lac au cours de la dernière journée. Hier à midi, le niveau de lave a été mesuré à 2 mètres (yards) au-dessus du plancher du cratère Halema’uma’u. Ce matin, le niveau de lave a légèrement baissé et est maintenant à plusieurs mètres (yards) en dessous de la mesure d’hier. La sismicité est élevée sous le sommet du Kilauea et les zones Upper Rift Est et Sud-Ouest. Les taux d’émission de dioxyde de soufre, ont comme moyenne 4400-5400 tonnes / jour pour la semaine se terminant le 28 Avril.

kilauea

Observations sur Pu’u’O’o :
L’inclinomètre sur le flanc nord du Pu’u’O’o a enregistré une inclinaison inflationniste au cours de la dernière journée. Sinon, il n’y avait pas de changements notables sur Pu’u’O’o. Le taux d’émission de dioxyde de soufre de tous les évents de la Rift Zone Est était d’environ 700 tonnes / jour lors des dernières mesures, le 28 Avril 2015.

Observations de la coulée du 27 Juin :
Les vues Webcam on noté une incandescence de nuit et dans la journée , avec des fumées qui indiquent que les flux de surface restent actifs au Nord de Pu’u’O’o. L’activité la plus lointaine brûlait la foret à environ 8 km (5 miles) au nord du cratère lors de la cartographie du 23 Avril.

Source : HVO

Dukono , Halmahera , Indonésie:

1,68 ° N, 127.88 ° E
Altitude 1335 m

Le PVMBG a rapporté que lors de la période allant de Mars jusqu’au 22 avril , des panaches blancs-gris denses se sont élevés de 2 km au-dessus du cratère Malupang Warirang du Dukono et étaient accompagnés de grondements et de rugissements. La sismicité est restée élevée et se composait de signaux d’explosion, de tremblements de terre volcaniques et de tremors. Le niveau d’alerte est resté à 2 (sur une échelle de 1-4).

dukono

Les résidents et les touristes ont été avisés de ne pas approcher le cratère dans un rayon de 2 km. Basé sur l’analyse des données de l’imagerie satellitaire et de vent, le VAAC de Darwin a rapporté que du 26 au 28 avril , les panaches de cendres du Dukono se sont élevés à des altitudes de 2.7-3 km (9,000-10,000 pieds) d’altitude et ont dérivé de 35 à 150 km E.

Sources: , GVP , Pusat Vulkanologi dan Mitigasi Bencana Geologi , Centre d’avis de cendres volcaniques Darwin (VAAC)
Photo : GVP