L’ observatoire volcanologique du volcan Santiaguito et la station sismique Stg3, enregistrent actuellement la descente d’un lahar modéré , avec un potentiel d’augmenter dans les prochaines minutes. Avec une largeur de 30 mètres et une hauteur de face de 1,5 mètres, transportant de la matière fine abondante, des produits pyroclastiques qui découlent des éruptions constantes du volcan Santiaguito. L’ Observatoire indique que le lahar est chaud et dégage une forte odeur de soufre sur sa trajectoire.

Ce lahar est sous la forme de vagues solides en raison de la matière épaisse, qui descend avec des blocs de lave jusqu’à un mètre et demi, certains sont sur les bords de la rivière.
Par conséquent, L’INSIVUMEH recommande:

A la CONRED,
De noter que la pluie constante dans la zone des volcans et la quantité de matériel qui a été déposée par l’activité constante du volcan Santiaguito, génère ces événements, principalement l’après-midi et le soir, de sorte qu’il ne faut pas rester sur le bord des rivières, car elles peuvent déborder. La pluie continuera à générer ces événements qui sont susceptibles d’être plus élevés ou semblables à ceux d’aujourd’hui.

A la Direction générale des routes :
Il est recommandé de prendre les précautions nécessaires, en particulier à la hauteur du pont Castillo Armas, comme les années précédentes, ces lahars ont le pouvoir de déborder.

 

Contactez-nous pour organiser votre voyage sur les volcans.

Inscrivez vous sur notre mailling list pour connaitre nos prochains départs « Spécial Eruption Express »

 

04/07/2016 . Santiaguito , Guatemala :

Source : Insivumeh.

Photo :@ConredGuatemala / twitter

Sur la base des observations sur le terrain , par le PVMBG, le Darwin VAAC a rapporté que pendant la période du 25 au 27 Juin les cendres des panaches du Sinabung se sont élevées à une altitude de 3,7 km (12.000 ft) a.s.l. et ont dérivé vers l’ Est.

D’après les commentaires sur les réseaux sociaux , le Sinabung extrudait 400.000 mètres cubes par jour de lave pâteuse . Un taux très élevé. Malgré cela, la plupart de la masse s’est désintégrée dans les fréquentes avalanches plutôt que dans les flux. Un des géologues à l’observatoire, a indiqué que les explosion et les flux pyroclastiques ont enlevé environ 1,4 millions de mètres cubes de l’ancien dôme, en changeant la morphologie et redessinant la pente. Maintenant , il semble produire plus d’explosions .

PPGA Sinabung , en date du 3 Juillet, 2016 18:29 pm. État d’activité : AWAS.
L’éruption a émis des colonnes de cendres de 1500 mètres de haut, avec des vents faibles du Sud-Est, Amplitude du tremor: 32 mm, Durée : 258 secondes.

 

Contactez-nous pour organiser votre voyage sur les volcans.

Inscrivez vous sur notre mailling list pour connaitre nos prochains départs « Spécial Eruption Express »

 

04/07/2016.  Sinabung , Indonesie :

3.17 ° N, 98,392 ° E
Altitude 2460 m

Source: Centre d’avis de cendres volcaniques Darwin (VAAC) , GVP , Michael Dalton-Smith .

Photo : Tibta Peranginangin

Mise à jour de l’activité:
Tous les volcans de la chaîne des Cascades de l’Oregon et de Washington sont à des niveaux de fond normaux de sismicité. Ce qui inclus le mont Baker, Glacier Peak, le mont Rainier, le mont St. Helens, et le Mont Adams, dans l’État de Washington; et le mont Hood, Mont Jefferson, Three Sisters, Newberry et Crater Lake dans l’Oregon.

Observations récentes:
De petits tremblements de terre ont eu lieu sur le mont St. Helens et le mont Rainier cette semaine , à des taux typiques d ‘activité de fond normale. Trois petits tremblements de terre ont également eu lieu près du volcan South Sister , où la sismicité est généralement faible, mais pas sans précédent. Aucune émission , déformation du sol ou gaz volcaniques inhabituels n’ont été détectés sur l’un des volcans des Cascades. Les géologues ont mené des enquêtes sur le terrain à Mount Shasta, et un vol de reconnaissance au mont Baker et Glacier Peak. Une équipe de terrain a déployé un réseau de stations GPS temporaires dans la région des Three Sisters. Le réseau temporaire complète la surveillance de la zone, qui se produit sur une base continue. Il a été déployé chaque été depuis 2009 pour suivre un épisode de soulèvement de terrain qui a commencé en 1998 et se poursuit à un niveau très bas.

L’ US Geological Survey et l’Université de Washington continuent de suivre de près ces volcans et émettra des mises à jour supplémentaires et des changements dans le niveau d’alerte au besoin.

 

Contactez-nous pour organiser votre voyage sur les volcans.

Inscrivez vous sur notre mailling list pour connaitre nos prochains départs « Spécial Eruption Express »

 

04/07/2016. Chaine des Cascades , Etats-Unis :

Volcans : actuel Niveau d’alerte: NORMAL
Aviation : actuel Code couleur: VERT

Source : CVO

Photo : Wikipedia

Le volcan Klyuchevskoy a émis des cendres à une hauteur de 6 à 8 km .

3 juillet 2016. Le 2 Juillet, au matin, il y a eu un panache de cendres sur le volcan du Kamchatka , le Kluchevskoy. La hauteur est comprise entre 6 et 8 kilomètres au-dessus du niveau de la mer.
Selon les données du satellite, le groupe Kamchatka Volcanic Eruption Response (KVERT) dit que le nuage de cendres s’est répandu au Sud du volcan. Il n’y a pas de villages dans la trajectoire du panache de cendres.

Le volcan a été classé au niveau d’activité danger (haut ) et au Code couleur de l’aviation à Orange. Les organisations touristiques ont été invitées de ne pas effectuer de visites dans la région du volcan.
Référence: La hauteur du volcan Klyuchevskaya est de 4750 mètres. Ceci est le plus haut volcan actif en Eurasie. Il est situé à 360 km au Nord – Nord – Est de Petropavlovsk-Kamchatsky. Le plus proches village , Keys – est à 30 km.

 

Contactez-nous pour organiser votre voyage sur les volcans.

Inscrivez vous sur notre mailling list pour connaitre nos prochains départs « Spécial Eruption Express »

 

04/07/2016. Klyuchevskoy , Kamchatka :

56.06 N, 160,64 E;
Altitude 15580 ft (4750 m)
Code couleur Aviation : ORANGE

Source : – ???????e

Photo : Volkstat ru.

Résumé de l’activité:
L’éruption continue au sommet du volcan Kilauea et sur la Rift Zone Est. La coulée de lave au Sud-Est de Pu’u’O’o continue d’être active et ne constitue pas une menace pour les communautés avoisinantes. Le lac de lave du cratère Halema’uma’u continue son brassage et ses projections. Le niveau du lac a augmenté de plusieurs mètres (yards) au cours des dernières 24 heures. De faibles taux de sismicité sont observés au travers du volcan.

Observations du Sommet:
Les inclinomètres au sommet ont continué à enregistrer une tendance inflationniste au cours des dernières 24 heures, et le niveau du lac de lave du cratère Halema’uma’u à augmenté de plusieurs mètres (yards). Ce matin, le niveau de la lave est à environ 30 m (98 pieds) en dessous du plancher du cratère Halema’uma’u sur la base des images de la webcam thermiques. Les faibles taux de sismicité dans la région du sommet de la caldeira sont notés, avec des fluctuations mineures dans les tremors sismiques liés aux variations de la circulation de la lave sur le lac et des éclaboussures. Les émissions de dioxyde de soufre provenant des évents du sommet au cours de la dernière semaine variaient de 3.500 à 6.200 tonnes métriques / jour.

Observations sur Pu’u’O’o:
Les webcams du HVO montrent plusieurs évents incandescents sur le plancher du cratère du Pu’u’O’o, comme d’habitude. Il n’y a aucun changement significatif dans l’activité sismique sur Pu’u’O’o. L’ inclinomètre sur le flanc Nord de Pu’u’O’o a enregistré très peu de changements au cours des derniers jours. Les taux d’émission de dioxyde de soufre à partir de tous les évents de la Rift Zone Est lors de la dernière mesure le 27 Juin étaient d’environ 320 tonnes métriques / jour.

Observations des coulées de lave :
La coulée de lave au Sud-Est de Pu’u’O’o a continué d’être active au cours des dernières 24 heures. Jeudi après-midi, les géologues ont signalé que le front d’écoulement était à environ 150 m au-delà de la base du Pali , le long de la limite Ouest de la subdivision abandonnée des Royal Gardens. Le flux était d’environ 7,6 km (4,7 miles) de longueur telle que mesurée le long de l’axe du tube. L’ incandescence est visible dans les vues de la webcam durant la nuit sur le champ d’écoulement de lave actif, marquant les puits de lumière tubulaires et l’activité sur le Pali.

Contactez-nous pour organiser votre voyage sur les volcans.

Inscrivez vous sur notre mailling list pour connaitre nos prochains départs « Spécial Eruption Express »

03/07/2016. Kilauea , Hawai :

19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Altitude Sommet : 4091 ft (1247 m)
Volcan : actuel Niveau d’alerte: Attention
Aviation : actuel Code couleur: ORANGE

Source : HVO

Le volcan Chaparrastique a diminué son dégazage .

Depuis les images enregistrées par la webcam, il est évident que le volcan Chaparrastique a diminué son dégazage de son cratère . De petites impulsions de gaz sortant du cratère , qui ne dépassent pas 100 mètres, qui sont dispersées au Sud-Ouest sont observées. Des observateurs locaux ont signalé une légère odeur de soufre, cependant, les dommages à la végétation situés à l’Ouest-Sud-Ouest du cratère , sous l’effet des pluies acides demeurent.

Le volcan continue à émettre des gaz magmatiques, principalement de la vapeur d’eau et du dioxyde de soufre. A partir du 19 Juin ces valeurs ont connu des fluctuations, mais elles restent près ou dépassent 1.000 tonnes / jour .

Au cours des 24 dernières heures, la vibration sismique du volcan, enregistré par la station sismique VSM située à 1700 m sur le flanc Nord du volcan, a fluctué entre 98 et 173 unités RSAM à l’heure , avec une moyenne de 144 unités. On continue de voir une progressivité de décompression suggérant une tendance à la baisse du système .

La station de qualité de l’air installée dans La Piedra, située à trois kilomètres à l’Ouest du cratère du volcan, a mesuré des concentrations de dioxyde de soufre dans l’air, qui se situaient entre 0,013 et 0,160 parties par million (ppm). Les données enregistrées montrent que pendant la majeure partie de l’enregistrement, il y a eu des condition de «bon» air.

Les gaz émis par le cratère du volcan sont transportés par la direction du vent et les résidents les plus proches des communautés du volcan perçoivent une odeur de soufre, par conséquent, l’utilisation de masques ou de tissus humides est recommandée , ainsi que de quitter la zone affectée.
Le dégazage du volcan se poursuit, mais a diminué, toutefois continue donc la recommandation de ne pas grimper au sommet du cône volcanique, en raison des dommages que les gaz magmatiques provoquent au système respiratoire, plus il peut se produire une explosion soudaine .
Le MARN poursuit sa surveillance du volcan, maintient une communication étroite avec la Direction générale de la protection civile et les observateurs locaux.

Contactez-nous pour organiser votre voyage sur les volcans.

Inscrivez vous sur notre mailling list pour connaitre nos prochains départs « Spécial Eruption Express »

03/07/2016. Chaparrastique , El Salvador :

Source : Marn

Photos : emisorasunidas.com, Proteccion Civil ES.

Sismicité:
Au cours du mois de Juin 2016, l’Université de l’ Utah , responsable de l’exploitation des stations sismologiques et de l’analyse du réseau sismique de Yellowstone, rapporte 70 séismes qui ont été localisés dans la région du parc national de Yellowstone (ONP). Le plus grand événement était un micro séisme de magnitude M 2,9 le 30 Juin, à 03h41 MDT, situé à 17 miles au Sud-Ouest de West Thumb, WY.
La sismicité de Juin 2016 ne comprend aucun essaims de tremblement de terre. L’activité sismique de Yellowstone en Juin est à des niveaux de fond bas.

La déformation du sol:
Le soulèvement à la station Norris GPS (NRWY), qui a commencé au début de 2016, se poursuit à un taux de ~ 5 cm / an. Le motif de déformation du sol dans la zone Norris ressemble à celui observé à partir de la fin de 2013 jusqu’au début de 2014, bien que le taux de soulèvement actuel soit inférieur à la moitié de ce qu’il était avant. Les stations GPS de la caldeira continuent d’enregistrer une subsidence lente à un taux de ~ 1,5 cm / an.
Les modèles de déformation actuels à Yellowstone restent dans les normes historiques.

L’Observatoire du volcan de Yellowstone (YVO) assure la surveillance à long terme de l’activité volcanique et des tremblements de terre dans la région du parc national de Yellowstone. Yellowstone est le site de la plus grande et la plus diversifiée collection de caractéristiques thermiques naturelles dans le monde et le premier parc national. YVO est l’un des cinq observatoires de volcans USGS qui surveillent les volcans aux États-Unis pour la science et la sécurité publique.

Contactez-nous pour organiser votre voyage sur les volcans.

Inscrivez vous sur notre mailling list pour connaitre nos prochains départs « Spécial Eruption Express »

03/07/2016. Yellowstone , Etats-Unis :

44 ° 25’48 « N 110 ° 40’12 » W,
Altitude Sommet : 9203 ft (2805 m)
Volcan : actuel Niveau d’alerte: NORMAL
Aviation : actuel Code couleur: GREEN

Source : YVO

Rapport spécial d’activité volcanique (REAV)
Région Maule. 28 JUIN 2016 22:02 h (heure locale).

Le Service de géologie national et des mines (SERNAGEOMIN) décrit les informations suivantes obtenues par l’équipement de surveillance traitées et analysées à l’Observatoire Volcanologique des Andes du Sud, sur l’interprétation de données centrale du Réseau national de surveillance du volcan Planchón -Peteroa :
Aujourd’hui, mardi 28 Juin 2016 à 22:02 heure locale (02h02 GMT), les stations de surveillance installées à proximité du complexe volcanique Planchón -Peteroa, ont enregistré un (1) tremblement de terre associé à la fracturation des roches (volcano – tectonique), situé à 4,3 km au Nord-Nord-Est (NNE) du cratère principal.

La localisation obtenue était la suivante:
TEMPS D’ORIGINE: 22:02 hl (GMT -4)
LATITUDE: 35 ° 12’10.20 « Sud
LONGUEUR: 70 ° 33’21.60 « Ouest
PROFONDEUR: 4,8 km
MAGNITUDE LOCALE: 3.4 (ML)

Observations:
1. Aucune activité de surface n’est enregistrée sur le volcan par les caméras IP.
2. Aucun autre événement du même type ou signe précurseur d’une activité accrue après le séisme enregistré.
Le SERNAGEOMIN continue la surveillance en ligne et rapportera en temps opportun sur les changements de l’activité volcanique dans la région.

02/07/2016. Le Service de géologie national et des mines (SERNAGEOMIN), en charge du Réseau national de surveillance volcanique du Chili (RNVV) et l’ Observatoire Volcanologique des Andes du Sud (OVDAS) ont déclaré le niveau d’alerte technique jaune pour le complexe volcanique Planchón -Peteroa, situé dans la municipalité de Romeral , province de Curicó, Région de Maule au Chili. Les villes les plus proches sont Los Queñes et Paso Vergara.
L’institution technique a déclaré que la cause de cette décision est l’activité sismique accrue observée pendant quelques jours, concentrée dans une zone immédiatement au-dessous du cratère principal. Cela impliquerait, un processus d’activation de système de fracture qui pourrait alors faciliter la remontée du magma et donc déclencher un épisode éruptif en semaines / mois.

« Bien que les événements enregistrés aient des niveaux d’énergie faibles et ne soient détectés qu’en utilisant le réseau de surveillance sensible installé sur ce volcan, l’augmentation de la sismicité et l’emplacement de ces événements suggère des variations dans le niveau de base d’activité du volcan et il en a résulté la modification du niveau d’alerte au niveau jaune « , a déclaré le directeur national du SERNAGEOMIN, Rodrigo Alvarez Seguel.
Pour sa part, le maire de la région de Maule, Pablo Meza Donoso, a déclaré: «nous sommes en coordination constante avec le SERNAGEOMIN, l’Onemi et les organismes compétents pour surveiller l’activité du volcan. »
En outre, Ricardo Toro, directeur national de l’ONEMI a déclaré que «la déclaration ensemble du système de protection civile d’alerte jaune est activée, tant au niveau communautaire, provincial que régional. En outre, tous ont des plans d’urgence préparés , et la surveillance nécessaire du complexe volcanique est augmentée , à la fois au niveau local, et instrumentalement « .

La surveillance du Peteroa Planchón se fait par 6 stations sismologiques, des capteur infrasons , 3 caméras IP , 2 inclinomètres.

 

Contactez-nous pour organiser votre voyage sur les volcans.

Inscrivez vous sur notre mailling list pour connaitre nos prochains départs « Spécial Eruption Express »

 

03/07/2016. Planchón -Peteroa , Chili :

Source : Sernageomin

Photo : minutoya.com , T13 cl.

L’éruption explosive et l’épanchement de lave du volcan se poursuit. Des explosions de cendres jusqu’à 19,700-26,240 pieds (6-8 km) a.s.l. pourraient survenir à tout moment. L’ activité en cours pourrait affecter les avions internationaux volant à basse altitude.

La coulée de lave continue à s’épancher sur le flanc Sud-Est du volcan (le long de la goulotte Apakhonchich ). Les données satellitaires du KVERT ont montré une anomalie thermique sur le volcan.

Selon les données satellite , le panaches de cendres dérive vers l’Ouest.
Hauteur des nuages volcaniques : 13120 pieds (4000 m)
Distance du panache de cendres / nuage du volcan: 16 mi (25 km)
Direction de la dérive du panache de cendres / nuage du volcan: Ouest – Sud – Ouest / azimut 256 degrés.

 

Contactez-nous pour organiser votre voyage sur les volcans.

Inscrivez vous sur notre mailling list pour connaitre nos prochains départs « Spécial Eruption Express »

 

02/07/2016. Klyuchevskoy , Kamchatka :

56.06 N, 160,64 E;
Altitude 15580 ft (4750 m)
Code couleur Aviation : ORANGE

Source : Kvert

Photo : Volkstat ru / I. Buchanan

Surveillance volcano tectonique :
Les séismes volcano-tectoniques, (VT) , liés à la rupture des roches, à proximité du Ticsani (moins de 6 km du cratère) continuent à observer une diminution, présentant dans les deux dernières semaines de Juin une moyenne de 42 VT / jour (rapport n ° 06-2016; 45 VT / jour).
La survenue de séismes volcano-tectoniques Distals (EDV) ont un taux moyen de 51 EDV / jour, inférieur au taux de la période précédente (rapport n ° 06-2016; 343 VT / jour). Ce type de sismicité est peut-être lié à la tectonique locale.
D’autre part, il y a eu cinq tremblements de terre de type Hybride , de faible énergie (moins de 0,5 MJ), cette sismicité est associée à un mouvement de magma à l’intérieur d’une chambre magmatique.

Localisation des événements :
Pendant cette période, un total de 192 tremblements de terre liés à la fracturation des roches été localisés, atteignant un maximum de 3,8 ML (magnitude locale). La distribution épicentrale et la profondeur des séismes montre deux groupes: le premier groupe est proche du volcan (VTS près du dôme ) et se prolonge vers l’Est , à des profondeurs comprises entre 4 km et 7 km sous le Ticsani. Le deuxième groupe est à une distance de 11 km au Sud-Est du volcan (VTDs), répartis entre 3 km et 12 km de profondeur sous la surface.
L’événement de plus grande magnitude , 3,8 ML, a été enregistré le 25 Juin à 09h26 HL (Heure locale). Ce séisme a été localisé à 12 km au Sud-Est du volcan Ticsani , dans le deuxième groupe décrit ci-dessus.

Surveillance par satellite:
Anomalies de SO2: Le système satellitaire « EOS Aura » GSDM-NASA (http://so2.gsfc.nasa.gov/) a enregistré de faibles valeurs de densité de gaz de SO2 dans cette période.
Anomalies thermiques: Le système Mirova (de www.mirovaweb.it) n’a pas détecté d’anomalies thermiques sur le volcan Ticsani (VPR = 0 Mega Watts).

 

Contactez-nous pour organiser votre voyage sur les volcans.

Inscrivez vous sur notre mailling list pour connaitre nos prochains départs « Spécial Eruption Express »

 

02/07/2016. Ticsani , Perou :

Source : IGP