L’émission L a tête au carré (France Inter) présenté par Mathieu Vidard , mercredi 30 mars (14h-15h) a mis sous les projecteurs les aurores Boréales.
Deux spécialistes nous ont permis de mieux connaître ce phénomène, comprendre la formation de ces lumières polaires et partager leurs expériences  :

Invités pour cette émission :
Olivier Grünewald, photographe
Il a réalisé un grand nombre de photo reportages sur les aurores boréales

Jean Lilensten, de l’Institut de Planétologie et d’Astrophysique de Grenoble
Directeur de recherches au CNRS, planétologue à l’Institut de Planétologie et d’Astrophysique de Grenoble. Il travaille sur l’impact de l’activité solaire sur les atmosphères des planètes, dont les aurores sont la manifestation la plus connue et la plus spectaculaire.

Écoutez ou ré-écoutez l’émission ici

Retrouver nos voyages « aurores boréales »

S’inscrire à la newsletter

Nom:
Email:

Nous avons accompagné du 6 au 13 mars un petit groupe en quête d’observation d’aurores boréales en Islande. Après de nombreuses nuits passées à admirer ce spectacle de lumières polaires féeriques, nous avons pensés qu’il pouvait être opportun de donner quelques petites explications sur ces aurores boréales et d’illustrer tout cela avec certaines des nombreuses photos prises pendant notre séjour en terre Islandaise… Ainsi, vous pourrez partager un peu l’émotion du groupe, improvisé pour l’occasion en « chasseurs d’aurores »…

Qu’est ce que sont les aurores boréales ?
Comment se forment ces aurores ?
Pourquoi la lumière est-elle verte ?
Quels sont les « prédateurs » de ces « lumières polaires » ?

Pourquoi en mars ?

La réponse à ces questions et de nombreuses photos ici…



Nous vous parlions la semaine dernière de l’éruption solaire du jeudi 24 février et des liens entre ces éruptions solaires et les aurores boréales.

Cette éruption solaire à durée environ 90 min, et la Nasa nous permet aujourd’hui de voir un film de l’éruption reconstitué grâce aux images de SDO.

Lors de ces éruptions solaires, en plus des rayonnements, le soleil éjecte également dans l’espace des quantités massives de particules chargées. Ce sont ces particules projetées à près de 900 kilomètres par seconde qui en atteignant l’orbite terrestre  permettent l’observation d’aurores boréales.

La vidéo de la Nasa ici

Retrouvez nos voyages d’observation des aurores boréales en Groenland

S’inscrire à la newsletter

Nom:
Email:

 

 

Mardi dernier à eu lieu la plus importante éruption solaire de ces 4 dernières années. Or, les aurores boréales accompagnent souvent les éruptions solaires et comme le ciel est actuellement clair en Islande, touristes et locaux ont espoir d’assister à un spectacle spectaculaire.

D’après l’astronome Thorsteinn Saemundsson qui suit de très près les éruptions solaires, il est difficile d’estimer précisément l’arrivée des aurores boréales liées à cette éruption mais il estime qu’elles devraient être visible d’ici quelques  jours.

S’inscrire à la newsletter

Nom:
Email: