19/05/2015. Piton de la Fournaise, Ambrym, Turrialba, Merapi .
19/05/2015.

Piton de la Fournaise, La Réunion :

BULLETIN DE L OBSERVATOIRE VOLCANOLOGIQUE DU 18 MAI 18H30

Faits marquants depuis le début de l’éruption :

L’éruption qui a débutée le 17 mai sur le flanc sud-est du Piton de la Fournaise se poursuit.

Activité sismique :

L’intensité du trémor éruptif sur la station de Château Fort (à proximité des fissures) a été divisée par 5 depuis le début de l’éruption.

rsam_for.hhz_.pf_.00_20150518_1430
Figure 1 : Mesure du tremor eruptif à la station Château-fort depuis le 17 mai à 0h00 TU (4h00 heure locale)

A noter que 18 séismes Volcano-tectoniques sommitaux ont été enregistrés depuis le début de l’éruption dont 6 entre 15H30 et 16H30. Cette information est importante car elle nous apprend que le système est toujours contraint. L’OVPF surveille avec une très grande attention ce phénomène.

Piton

Bilan sur les gaz volcaniques émis

Le flux de SO2 a atteint un pic le 17 mai avec une dispersion principale du panache dans le secteur nord (Partage) et ouest (Enclos). Le 18 mai, le flux de SO2 décroit et le panache semble plutôt s’orienter vers le sud-sud-ouest.
Le H2S : On continue à observer des concentrations importantes comme celles enregistréées avant le début de l’éruption
Le CO2 est en augmentation
Le flux de CO2 par le sol dans le rift Notd-120, reste élevé.

REMARQUES:

Les débits de lave estimés à partir des émissions de SO2 pourraient avoir diminué de environ 47 m3/s le 17 mai à moins de 11 m3/s le 18 ce qui est cohérent avec les mesures par satellites.
Pour information, le Support to Aviation Control Service a émis un bulletin d’alerte suite à une détection automatique (par satellite) de SO2 atmosphérique.

Piton

Concernant les observations effectuées sur le terrain :

Deux équipes de l’Observatoire Volcanologique se sont rendues sur le terrain : une à Piton de Bert et la seconde sur le site éruptif. Par ailleurs de nombreux témoignages nous sont revenus.

La fissure la plus à l’ouest a arrêté d’émettre des fontaines avant minuit.
Les fontaines de la seconde fissure, plus à l’Est, se focalisent depuis minuit sur une seule bouche éruptive. La hauteur de ces fontaines a été estimée à 40-50 mètres
La coulée la plus à l’ouest était largement ralentie ce matin vers 8 heures lors d’une reconnaissance de la Section Aérienne de la Gendarmerie (SAG).
Toujours vers 8H, la coulée à l’Est s’étendait sur près de 4km. Elle atteignait l’altitude de 1100 m.
Le débit de lave observé sur cette coulée Est, semblait rester constant tout le long de l’après midi.

Source : OVPF.
Photos : S. Conejero, Dan BQN.

Ambrym, Vanuatu :

BULLETIN N ° 5- ALERTE ACTIVITÉ AMBRYM Lundi 18 mai 2015

16°15’00″S 168°07’00″E
Summit Elevation 4377ft (1334m)Volcans Vanuatu : actuel Niveau d’Alerte : Niveau 2

Ambrym

Ceci est un rappel sur l’activité du volcan d’Ambrym qui reste trouble . Son niveau d’alerte volcanique est toujours maintenu au niveau 2.
Le danger reste dans la zone de la caldeira autour des cratères volcaniques du Benbow et du Marum (y compris Maben-Mbwelesu, Niri-Mbwelesu et Mbwelesu) et à cause des cendres volcaniques et des gaz dans des zone exposées aux alizés.Ainsi , approcher le volcan ne se fait pas en sécurité; il serait plus sûr de voir le volcan loin de la zone de danger (voir pointillés de la Zone sur la carte ci-dessous) pour éviter tout incident .
Par conséquent, il est recommandé que toutes les communautés, les villages, les visiteurs et les agents de voyage envisagent sérieusement cette information.

safetymap

Le Vanuatu Meteorology and Geo-Hazards Department continuera de surveiller cette activité du volcan jusqu’à ce qu’il devienne stable et fournira des informations en conséquence si nécessaire.

Source : Geohazard.

Turrialba, Costa Rica :

Restriction d’accès à cinq kilomètres sur le volcan Turrialba
Étant donné les fréquentes éruptions du volcan Turrialba, la Commission nationale de la prévention des risques et d’intervention d’urgence (CNE) a décidé aujourd’hui d’augmenter la restriction d’accès à un cercle cinq kilomètres autour du cratère, tel que défini précédemment.
Cette mesure, qui restera, au moins pour une semaine, cherche à ouvrir une fenêtre de temps pour les autorités scientifiques et techniques de l’Observatoire volcanologique et sismologique de l’Université nationale et pour le Réseau sismologique national de l’Université du Costa Rica de faire le suivi et les observations scientifiques sur le comportement du volcan, pour évaluer son évolution.

Turrialba

Le président de la CNE, le Dr Ivan Brenes Reyes, a expliqué que cette mesure vise à montrer les scénarios d’impact possibles, en raison de l’activité volcanique fréquente de ces derniers jours dans la région et le niveau de l’impact qu’elle peut avoir sur la zone.
Il a dit que les institutions du Système national de gestion des risques ont mené diverses activités qui ont porté sur quatre actions clés: l’organisation de la population, la réhabilitation des voies d’évacuation, l’attention à l’impact sur l’élevage et l’agriculture, et la supervision et la surveillance l’activité volcanique.
Le CNE maintient une alerte jaune pour les cantons de Turrialba et Alvarado et une restriction de l’accès à un premier cercle de deux kilomètres, où le parc national du volcan Turrialba est situé.

Source : cne.go.cr

Merapi, Indonésie :

La position de l’étudiant qui est tombé dans volcan Merapi détectée .
18 mai 2015. L’agence nationale de recherche et de sauvetage (Basarnas) de l’Indonésie a détecté l’emplacement d’un étudiant qui a été signalé pour être tombé dans le cratère du mont Merapi, samedi dernier. Selon les rapports de presse de télévision locales, le matériel utilisé par Basarnas a détecté un objet, qu’on croit être celui du corps d’Ari Yunanto, 21ans , à une profondeur de plus de 100 mètres .

merapi

Cependant, l’équipe de recherche et de sauvetage était encore incapable d’entrer dans le cratère en raison de la présence de fumées et de gaz toxique, et seulement d’attendre à être en mesure de le faire plus tard aujourd’hui, si il a plu. L’étudiant de l’Université d’Atma Jaya, Yogyakarta, a été signalé pour avoir chuté dans le cratère du mont Merapi, dit-on, de 100 à 200 mètres de profondeur, en prenant des photos au sommet de la montagne.
Il a dit avoir gravi la montagne avec cinq amis, qui ont alors déposé un rapport sur l’incident. Le Mont Merapi, avec son pic à 2968 mètres au dessus du niveau de la mer , situé dans la province centrale de Java, est le plus actif en Indonésie.

Source : Malaysiakini

Photo : Jogjaku