Nyiragongo, République Démocratique du Congo. Apparition d’un lac de lave secondaire sur le côté Est du cratère du Nyiragongo.

Rapport préliminaire d’activité du volcan Nyiragongo, du 29 Février au 2 mars 2016.

Depuis lundi 29 Février 2016 , à environ 4 heures du matin, nous avons été alertés par le parc national des Virunga, les exploitants des stations et la population environnante du Nyiragongo sur des grondements volcaniques entendus à chaque minute sur le volcan.
Sur demande urgente du Comité Provincial de la Sécurité au Nord-Kivu, l’équipe de scientifiques de l’Observatoire volcanologique de Goma qui se trouve au sommet du cratère du Nyiragongo depuis le 1er Mars 2016 a pu effectuer des observations directes de l’activité du lac de lave du volcan .

Les résultats préliminaires de ces observations sont les suivantes:
– Apparition d’un lac de lave secondaire sur le côté Est du cratère du Nyiragongo.
– Affaiblissement de la partie orientale et effondrements des plates-formes , souvent à l’origine des grondements entendu par la population environnante à ce volcan

La manifestation de ce nouveau lac de lave secondaire actif se trouve dans le prolongement de la fracture qui relie le Nyiragongo à son cône adventif Baruta , dans la direction de la zone de Kibumba.

Conclusions:
Le volcan Nyiragongo est dans une phase d’activité intense et nécessite une attention particulière.
Cette activité est concentrée dans le cratère central vers l’Est (vers la zone de Kibumba) où un nouveau lac de lave secondaire est observé.

La rumeur d’une éruption du volcan Nyiragongo a créé la panique lundi 7 mars dans la ville de Goma au Nord-Kivu.
Des sources locales rapportent que des vendeurs ont fermé leurs commerces alors que certains habitants ont pris la direction de Kitshanga, dans le territoire de Rutshuru.
De leur côté, les scientifiques de l’Observatoire volcanologique de Goma assurent qu’il n’y a pas eu d’éruption volcanique. Ils indiquent que depuis le 28 février dernier, une intense activité est observée dans le cratère du Nyiragongo.

Les scientifiques de l’observatoire demandent aux habitants de ne pas paniquer et de vaquer normalement à leurs activités.
Ils ont remis lundi dans l’après-midi au vice-gouverneur du Nord-Kivu, Feller Lutahichirwa, un rapport sur l’activité du volcan Nyiragongo.
La dernière éruption de ce volcan est intervenue en 2002. Elle avait occasionné d’énormes dégâts dans la ville de Goma, provoquant le déplacement de près d’un demi-million de personnes.

09/03/2016. Nyiragongo, République Démocratique du Congo.

Source : OVGGOMA / KASEREKA MAHINDA , SCIENTIFIC DIRECTOR OF GVO. Radiookapi.net.

Photos : Georges Kourounis , OVG.