Il semble que l’activité volcanique en cours depuis maintenant 3 mois dans le secteur de l’Holuhraun, en Islande, perde en intensité. Les scientifiques ont en effet déclaré qu’il n’y avait pas eu de changement significatif depuis plusieurs semaines et que tout porte désormais à croire que la lave s’écoule à l’intérieur de canaux fermés.

On trouve peu d’informations sur la suite de l’éruption du Mont Fogo, dans l’archipel du Cap Vert, qui ne s’est pourtant pas encore terminée. La lave continue de couler et s’approche de plus en plus du village de Cha de Caldeiras. D’après le blog de Claude Granpey, une quinzaine de maisons auraient déjà été détruites, et la coulée de lave serait à seulement 30 mètres de l’hôtel Pedra Brava.

Après près de 20 ans d’inactivité, le volcan Pico de Fogo s’est réveillé samedi 22 novembre, peu après 20 heures. Les villages alentour ont été évacués, et le plan d’urgence de protection civile a été activé. L’éruption semble beaucoup plus importante que la dernière en date, en 1995, qui avait recouvert l’île d’un nuages de cendres et provoqué l’évacuation de 5 000 personnes.